Kimi Raikkonen signe pour deux ans chez Lotus Renault GP

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus-Renault-GP---Kimi-Raikkonen.jpgLotus Renault GP, privé de Robert Kubica, se devait de retrouver un pilote de premier ordre si elle voulait renouer avec les sommets. C'est désormais chose faite avec le retour de Kimi Raikkonen, qui vient de signer un accord pour deux saisons au sein de la formation d'Enstone.

Tout le paddock bruissait de rumeurs quant au retour du pilote finlandais en F1, après deux ans passés en rallye avec un succès mitigé. Pendant plusieurs semaines, on l'envoyait chez Williams, ce qui lui aurait permis de piloter pour les trois équipes mythiques des années 1990 : McLaren, Ferrari et donc Williams.

Cependant, il semblerait que les discussions aient achopées pour incompatibilité d'humeur mais surtout quant aux conditions financières de ce retour. En effet, Kimi Raikkonen aurait souhaité devenir coactionnaire de l'écurie, ce qui aurait particulièrement déplu à Frank Williams, qui n'avait pas hésité à congédier le génial ingénieur Adrian Newey quand celui-ci avait fait la même demande...

Les discussions ont donc commencé avec un nouvel interlocuteur. Lotus Renault GP apparaissait alors comme le candidat idéal : l'écurie était la seule équipe de milieu de peleton n'ayant pas encore nommée ses deux pilotes pour l'an prochain et avait clairement besoin d'un pilote de haut rang pour porter l'équipe. En effet, cette saison a montré que les ingénieurs menés par Robert Kubica ont été en mesure de fournir une excellente voiture en début de saison (comme l'ont prouvé les podiums en Malaisie et Australie). Mais ils n'ont pas bénéficié du retour d'expérience de leurs pilotes pour la faire progresser au même rythme que la concurrence.

Néanmoins, cette signature ne résout pas tous les problèmes pour l'écurie. En effet, le champion du monde 2007 a été éloigné des circuits depuis deux saisons, qui ont connu d'importants changements de réglementation. La première saison de Michael Schumacher après son retour est là pour prouver que même les meilleurs peuvent avoir du mal à s'habituer à de tels changements. L'écurie a deux cordes à son arc pour faciliter la réadaptation : son nouveau simulateur sera bientôt pleinement opérationnel. De plus, Kimi Raikkonen pour utiliser la R30 qui sert actuellement pour les démonstrations.

L'autre question qui se pose désormais est celle de son coéquipier. Logiquement, il devrait s'agir de Vitaly Petrov, qui dispose d'un contrat pour 2012. Néanmoins, sa récente sortie médiatique critiquant ouvertement son écurie pourrait avoir remis en cause cet accord. Selon son manager, l'échéance est désormais fixée au 10 décembre.

Cela pourrait permettre à Romain Grosjean de faire son retour en F1, après avoir été pilote officiel de l'écurie sur la fin de la saison 2009. Il revient désormais auréolé de ses titres en GP2 Asie et Europe, ce qui lui a permis de s'installer de nouveau au volant de la monoplace de Lotus Renault GP lors des essais libres à Abu Dhabi et au Brésil. Mais il peut encore se faire doubler sur la ligne d'arrivée par Bruno Senna, qui dispose, outre son nom, d'importants soutiens financiers. Or il est de notoriété publique que Kimi Raikkonen fait payer cher son talent. L'écurie pourrait donc avoir besoin de trouver de nouvelles sources de financement...

Publié dans Lotus, Kimi Raikkonen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article