Jean Todt pour un retour du KERS dès 2011

Publié le par Matthieu Piccon

Ferrari - Kimi Raikkonen KERSAlors que Renault et Ferrari semblent s'être ouvertement proposés de proposer un système de KERS pour un million d'euros dès 2011 tandis que Williams serait également en train de développer son propre système (cf. Vers un retour du KERS en 2011 ? ), le système de récupération d'énergie cinétique vient de recevoir un appui en la personne de Jean Todt, le nouveau président de la FIA.

Ainsi le Français s'est déclaré "très sérieux" quant à un retour du KERS dès la saison prochaine alors que les écuries s'étaient entendues pour ne pas l'utiliser cette saison. Pour l'ancien directeur de Ferrari, cette technologie permettra à la Formule 1 de conserver son rôle "d'ambassadeur des nouvelles technologies", avec des applications directes possibles sur les véhicules de route. Pour ces dernières, l'objectif est davantage de réduire la consommation de carburant plutôt que de favoriser la puissance, comme cela est le cas en Formule 1. Le prix proposé par les trois écuries évoquées ci-dessus semble le conforter dans cette idée puisque le système reviendrait alors 20 fois moins cher que la saison passée alors que la réduction des dépenses est cruciale pour permettre aux écuries de "survivre."

Visite chez Epsilon Euskadi

Jean Todt va également profiter du Grand-Prix de Barcelone pour se rendre dans les locaux de l'écurie Epsilon Euskadi. L'écurie espagnole est engagée en World Series by Renault ainsi qu'au Mans et avait déjà fait une candidature pour être en Formule 1 en 2010. Elle avait cependant été battu par les candidatures de HRT, Sauber, .Lotus, Virgin et USF1. C'est justement l'échec de l'écurie américaine dans la dernière ligne droite avant le début de la saison qui a conduit la FIA a ouvrir un nouvel appel d'offre pour 2011.

Les écuries intéressées avaient jusqu'au 15 avril pour faire connaître leur intention de participer et doivent rendre un dossier complet d'ici à la fin du mois de juin. La FIA compte rendre sa décision définitive en juillet pour permettre à la treizième écurie d'avoir le temps nécessaire à la préparation de son châssis et de sa monoplace. La FIA veut par dessus tout éviter une répétition du scénario de cette saison lorsque l'avenir deux des nouvelles écuries étaient en jeu jusqu'à l'extrême limite.

Publié dans FIA-FOTA-GPDA, Moteurs, KERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article