Jarno Trulli rappelle qu'il a contrat pour 2012 chez Team Lotus

Publié le par Matthieu Piccon

Team-Lotus---Tony-Fernandes--Jarno-Trulli--Mervyn-Dempsey.jpgAlors que certains observateurs prédisent une fin de carrière pour Jarno Trulli à l'issue de la présente saison, le pilote italien rappelle qu'il dispose d'un contrat pour 2012 au sein de Team Lotus et qu'il compte bien l'honorer.

Pourtant le voir être remplacé par Karun Chandhok lors du dernier Grand-Prix d'Allemagne afin que le pilote indien emmagasine davantage d'expériences de course était apparu comme un signe clair que le management de l'équipe ne comptait plus forcément sur lui sur le long terme en tant que pilote titulaire.

Cette impression avait été d'autant plus accentuée par le fait que l'écurie tarde à annoncer officiellement la reconduction du contrat de l'Italien pour la saison prochaine, signe qu'il pouvait y avoir certains doutes à cet égard.

Pourtant le vétéran italien déclare est tout à fait confiant pour la saison prochaine, comme il a pu le faire savoir à Manipe F1 : "Nous sommes fixés pour l'an prochain. Cette histoire est sortie à un moment particulier mais nous sommes en discussion depuis bien plus tôt. C'était réglé et c'est toujours réglé. Nous ne sommes donc pas engagés dans des discussions à l'heure actuel puisque tout est réglé pour 2012." Quant à la raison qui pousse l'équipe à ne pas faire de déclarations officielles, le Transalpin déclare ne pas être concerné : "J'ai un contrat. Que l'équipe décide de l'annoncer ou pas, ce n'est pas mon problème."

Généralement, quand un pilote se sent obligé de faire une sortie dans la presse pour expliquer qu'il dispose bien d'un contrat pour l'avenir, c'est rarement un bon signe pour lui. En effet, on se rappelle de Kimi Raikkonen qui s'évertuait à rappeler courant 2009 qu'il disposait d'un contrat pour 2010. Cela n'avait pas empêché Luca di Montezemolo de casser le dit contrat (contre une forte compensation financière) afin de faire venir à Maranello Fernando Alonso. On pourra également se rappeler le cri du coeur de Sébastien Bourdais au micro de TF1 au cours de la même saison affirmant qu'il était assuré de rester jusqu'à la fin de la saison chez Toro Rosso. Lors du week-end de course suivant, c'était Jaime Alguersuari qui était volant de la STR4...

Nous verrons si le cas de figure se répète pour Jarno Trulli alors que Karun Chandhok fait du forcing (comprendre présente de forts arguments financiers) pour faire son retour à plein temps en compétition tandis qu'Heikki Kovalainen semble être assuré de sa place, de par les résultats enregistrés en piste (comme son tour en Q1 lors du dernier Grand-Prix de Belgique...).

Commenter cet article