Jaguar va construire la C-X75 avec Williams

Publié le par Matthieu Piccon

Williams - Jaguar CX75Nouvelle étape dans la vie de Williams : l'écurie de Grove effectue le premier pas vers la construction de véhicules puisqu'elle va être largement impliquée dans le développement et la construction de la Jaguar hybride C-X75.

C'est donc la concrétisation la plus emblématique de la stratégie de diversification mise en place par une écurie qui souffre énormément du départ de nombreux sponsors à l'arrivée. Les sources additionnelles de revenus sont donc devenues primordiales, ce qui a poussé Williams à s'offrir les services d'un spécialiste de la gestion de marque, Interbrand.

Si des accords de licences ont été passés avec des entreprises comme Sainsbury et Powerplate ou dans les clubs de golf, l'accord passé avec Porsche était beaucoup plus en lien avec son coeur de métier puisque c'est Williams qui fournit le KERS de la Porsche GT3 R Hybrid de compétition. Williams fait donc un pas supplémentaire pour être un constructeur automobile à part entière avec cet accord de coopération technique avec une marque aussi prestigieuse que Jaguar.

L'accord prévoit que l'écurie de F1 va de nouveau fournir son KERS puisque la C-X75 se veut être l'une des voitures les plus écologiques avec des émissions de seulement 99 grammes de CO2 aux 100 kilomètres tout en offrant un 0 à 100 km/h en moins de trois secondes. Cela n'est rendu possible que par l'ajout d'un puissant moteur électrique sur chacun des essieus, qui sera également fournie par les hommes de Frank Williams.

Celui-ci explique ainsi le nouveau partenariat : "Notre nouvelle association avec Jaguar Land Rover nous offre une opportunité très intéressante de travailler avec l'une des marques automobiles les plus célèbres et prestigieuses du monde. Williams s'est toujours considéré comme une entreprise d'ingénierie. C'est donc un projet qui va nous permettre de mettre à contribution notre expertise technique afin de créer quelque chose de vraiment exceptionnel."

Nous ne pouvons néanmoins pas dire que Williams se lance dans la construction industrielle puisque seuls 250 exemplaires de cette voiture à plus d'un million d'euros seront produits. C'est tout de même une avancée majeure pour l'entreprise, ce qui s'est traduit par le recrutement de Paul Newsome en tant que directeur des véhicules haute performance, ce qui pourrait signifier que l'écurie prévoit d'étendre ce genre de partenariats à d'autres constructeurs et autres véhicules d'exception.

On peut ainsi se rappeler que McLaren avait commencé par une collaboration avec Mercedes pour la construction de la mythique McLaren F1 de route avant de se lancer toute seule dans la construction de supercars avec le lancement de la MP4-12C.

Publié dans Williams, Jaguar, C-X75

Commenter cet article