HRT va utiliser les transmissions Williams

Publié le par Matthieu Piccon

HRT---Rubens-Barrichello--Bruno-Senna.jpgAprès Lotus, c'est au tour d'HRT de se passer des transmissions et boites de vitesse fournies par la société Xtrac : l'écurie espagnole a décidé de se founir auprès d'une autre écurie, en l'occurence Williams, quand Lotus a signé un accord Red Bull.

Il faut dire que la fiabilité de ces éléments essentiels dans la fiabilité globale des monoplaces de Formule 1 ont été plus que mises à mal depuis le début de saison. L'accord entre les deux écuries a autant de sens que celle passée entre l'écurie autrichienne et l'écurie malaisienne puisque les deux écuries partenaires exploitent le même moteur : Cosworth dans le cadre de l'accord annoncé aujourd'hui et Renault (cela reste à confirmer officiellement). L'écurie cliente bénéficie ainsi d'un retour sur expérience très intéressant, qui devrait lui faire gagner de précieux mois dans la compréhension de leur fonctionnement. De même, ces éléments auront été largement fiabilisés par leur fournisseur.

Voilà en tout cas enfin un vrai signe montrant que HRT souhaite s'inscrire dans la durée alors qu'elle éprouve les pires difficultés financières et que ses performances actuelles restent à des années-lumière de la tête du classement. C'est tout le sens de l'accord passé aujourd'hui, comme le reconnait Colin Kolles, son team manager : "Cet accord technique est un pas en avant significatif pour Hispania Racing HRT F1 Team afin d'améliorer sa performance. Nous sommes très heureux de le faire avec une entreprise d'ingénierie et une écurie comme Williams F1, qui dispose d'impressionnantes performances en piste et d'un héritage exceptionnel."

Depuis quelques semaines, il se murmure que HRT tenterait de racheter les actifs de Toyota Motorsport, dont la monoplace dessinée pour 2011. Or jusqu'à l'an passé, Toyota était également le motoriste de Williams. Les ingénieurs de Grove disposent donc également d'une certaine connaissance du bloc japonais, au cas où les discussions entre HRT et l'équipe de Cologne aboutissent... Pourtant, Williams précise que cet accord est valable sur l'ensemble du cycle de vie du moteur actuel Cosworth, qui ne devrait pas évoluer jusqu'au changement radical de réglementation en 2013. Cela pourrait donc être un signe que si HRT menait réellement des négociations avec Toyota, celles-ci serait surement orientées autour du châssis puisque l'écurie de Colin Kolles ne dispose plus de fournisseur dans ce domaine depuis sa rupture avec Dallara.

A l'heure actuelle, seule Virgin a encore décidé de continuer à faire confiance à son fournisseur de transmissions actuel. Nous verrons si l'exode se poursuit dans les prochaines semaines...

Publié dans HRT, Williams

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article