HRT poursuivie en justice

Publié le par BusinessF1

HRT---Colin-Kolles.jpgColin Kolles a beau déclarer que la situation d'HRT s'améliore au fur et à mesure de la saison, il semblerait que celle-ci soit constamment sur la corde raide financière. Dernier épisode en date, l'action en justice lancée par le cabinet d'avocat DLA Piper pour non paiement de services rendus.

Le cabinet aura pourtant fait preuve d'une certaine patience à l'égard de son client puisque les frais en cause remontent à plus d'un an, à une époque où l'écurie s'appelait encore Campos Meta et qu'elle n'avait pas encore obtenue son visa officiel de la part de la FIA pour avoir sa place en 2010.

John Everett, un représentant du cabinet aux 3.500 avocats présents dans 30 pays, a ainsi déclaré à nos confrères de Sport Business : "Ces frais n'ont pas été payés depuis plus d'un an. Malgré de nombreuses relances, Hispania Racing ne nous a toujours pas payé. Ils ne nous ont donné aucune raison pour ne pas nous payer. Nous en sommes donc arrivés à la conclusion qu'ils n'étaient pas en mesure de nous payer et avons donc lancé une action."

Voilà qui tombe à point nommer pour relancer les rumeurs de reprise de l'écurie en grosses difficultés financières depuis ses débuts par une autre structure puisque la FIA a annoncé hier qu'elle n'avait trouvé aucun dossier suffisamment solide parmi les candidats à la treizième place. Cela n'a pourtant pas empeché Epsilon Euskadi d'affirmer une nouvelle fois sa volonté d'arriver à terme en Formule 1. De là à penser à une fusion entre les deux structures espagnoles...

Publié dans HRT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article