HP devient partenaire officiel de Renault

Publié le par Matthieu Piccon

Renault---HP.jpgDécidément, les choses s'accélèrent pour le Renault F1 Team en cette veillée d'armes avant le Grand-Prix de Bahrein. Hier nous vous annoncions la signature d'un accord avec le spécialiste des freins MOV'IT alors que la boisson énergétique polonaise N-Gine a apporté son soutien en début de semaine à Robert Kubica.

Mais l'accord annoncé aujourd'hui va bien au-delà de ces deux précédents contrats puisque HP est devenu, pour les saisons 2010 et 2011, aujourd'hui un partenaire officiel de premier ordre pour l'écurie française.

Partenariat technologique approfondi

La collaboration entre les deux entités avait débuté la saison passée lorsque HP avait fourni diverses prestations utilisées tant dans les usines que dans les paddocks. Maintenant l'objectif est de renforcer cette coopération technologique à travers l'utilisation de la simulation numérique, via les serveurs de calcul HP High Performance Computing, pour le développement de ses monoplaces (Virgin Racing a décidé d'utiliser exclusivement ce moyen, beaucoup moins coûteux que la soufflerie, pour développer la sienne).

De plus, les hommes d'Eric Boullier vont également bénéficier de l'expertise d'HP en matière de visioconférence, ce qui permettra de faciliter et donc accélerer les échanges entre les membres présents sur la piste et ceux rester à l'usine. Une fois de plus, l'objectif est d'accélerer le développement des monoplaces, qui est crucial en Formule 1. Pour ce faire, ils utiliseront le système HP SkyRoom.

Un accord étendu au reste de Renault ?

Une nouvelle fois, Gérard Lopez met en avant le fait que la Formule 1 sert de fer de lance de partenariats qui peuvent trouver une application en dehors de ce sport : "La F1 constitue également une plateforme de mise en relation particulièrement intéressante sur le plan commercial. Nous espérons donc que HP pourra développer son business grâce la plateforme B2B de Genii Capital et à l’accès de Mangrove Capital (NDRL : dont le logo apparait sur le fond plat à l'arrière de la R30) à de nouvelles opportunités technologiques."

C'est ainsi qu'on peut également penser que l'accord aura également des retombées pour le groupe Renault dans son ensemble puisque Eric Cador, Senior Vice Président de la Division Micro-Informatique d’HP pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), a déclaré : "Nous sommes heureux de renforcer notre partenariat avec le groupe Renault-Nissan et de mettre à la disposition de l’écurie Renault F1 Team le meilleur de nos technologies pour les accompagner dans leur course vers la victoire." Cela laisse présager que les coopérations technologiques pourront connaître une application pour les véhicules de série du Losange.

Un léger couac de communication

Par contre, il y a eu un léger couac de communication autour de cette annonce. En effet, vers 16 heures cet après-midi, je me suis rendu sur le site media de Renault F1 afin d'avoir plus d'informations quant à l'accord signé hier avec MOV'IT. A cette heure-là, il y avait déjà un album photo de disponible expliquant clairement qu'HP était devenu un partenaire tout à fait significatif pour l'écurie. Or lorsqu'Eric Boullier est interviewé dans le Moscato show sur RMC près de deux heures plus tard, le dirigeant français explique qu'un partenariat de premier ordre va être révélé plus tard dans la soirée mais qu'il ne peut pas encore en révéler le nom. Heureusement que Vincent Moscato et son équipe n'étaient pas allés sur le site media de l'écurie avant l'interview ! La situation aurait pu être quelque peu embarassante...

En tout cas, l'écurie prouve qu'elle n'a rien perdu de son pouvoir d'attraction et les logos ont fleuri sur la monoplace depuis qu'elle a été révélée au mois de février, ce qui diminue d'autant la contribution nécessitée de la part du constructeur automobile.

Publié dans Lotus, Renault, Sponsors, HP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article