Gilles Simon quitte la FIA pour rejoindre PURE

Publié le par Matthieu Piccon

Ferrari---Gilles-Simon.jpgMême si le quatre cylindres a été abandonné au profit du V6, Craig Pollock compte toujours que son projet PURE fasse son arrivée en F1 avec le changement de réglementation moteurs en 2014.

Afin de donner du poids et davantage montrer le sérieux de son projet, il vient  de s'attacher les services d'une référence dans le domaine, GIlles Simon, qui était en charge des moteurs à la FIA : "Cette nomination est une nouvelle étape très importante dans le développement de PURE. Avec Gilles Simon, nous allons disposer d'un designeur de moteurs exceptionnel et reconnu, qui a été au coeur du changement pour introduire l'environnement en F1."

C'est donc un nouveau poids lour de la spécialité qui rejoint uen équipe qui comptait dans ses rangs Christian Contzen (architecte des V10 Renault au début des années 1990 et l'un des grands artisans du retour du Renault F1 Team en 2001) et Jean-Pierre Boudy (moteurs turbo chez Renault dans les années 70, Peugeot au Mans...).

Gilles Simon sera donc en terrain connu puisqu'il a également fait partie de la firme au lion lors de ses victoires en 1992 et 1993. Il a ensuite décidé de rejoindre Jean Todt, parti chez Ferrari. Il occupurera ainsi entre 1994 et 2006 le poste de directeur du design moteur de Maranello, avant d'en être le directeur de l'ensemble de ce qui touchait au moteur de 2006 à 2009. Il a alors décidé de suivre de nouveau Jean Todt, désormais président de la FIA.

Il dispose d'une connaissance approfondie du sujet et des négociations qui ont eu lieu autour de l'adoption du nouveau moteur puisqu'il était précisément l'interlocuteur des écuries : "Rendre la F1 plus respectueuse de l'environnement est un des mes objectifs personnels. La réglementation moteur de 2014 marque le plus grand changement dans ce domaine de toute une génération. L'opportunité de développer les moteurs PURE est un challenge fantastique et me permet de retourner à ma vraie passion : dessiner des moteurs."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article