Force India condamné à verser un million d'euros à Aerolab

Publié le par Matthieu Piccon

Force-India---usine.jpgForce India ne s'attendait certainement pas à ce jugement : alors que l'écurie indienne a porté plainte contre la soufflerie italienne Aerolab pour violation du droit de propriété intelectuelle (la Lotus T127 serait largement dérivée des travaux réalisés par Force India sur sa monoplace de 2009 au sein de cette soufflerie), elle vient de recevoir de la part de la Haute Cour de Londres une amende de plus d'un million d'euros (1 074 730 €) pour factures impayées. Amende à laquelle s'ajoute 8% de dommages et intérêt. La justice britannique a jugé que Force India n'avait pas respecté le contrat qui la liait à son fournisseur. Voilà qui clot donc le premier épisode de ce match à trois.

Mais le premier seulement puisque les batailles juridiques entre Force India, Lotus et Aerolab ne sont pas encore terminées étant donné qu'il y a une seconde affaire qui n'est pas encore close : l'utilisation ou non des données de Force India pour le développement de la première Lotus sous pavillon malaisien. Jean-Claude Migeot, qui dirige Aerolab, est ainsi sous le coup d'une plainte déposée par Force India auprès du tribunal de Bologne. Mais Aerolab estime avoir également de bonnes chances de succès dans ce conflit alors qu'elle a l'impression que Force India tente de l'acculer à un accord qu'elle ne désire pas conclure. C'est pourquoi elle n'a pas hésité à afficher en une de son site Internet le jugement rendu par la Haute Cour de Londres, preuve qu'elle ne compte pas en rester là.

La prochaine manche du conflit juridique pourrait avoir lieu à l'occasion du Grand-Prix d'Italie, qui se dispute au mois de septembre à Monza. Aerolab pourrait alors tenté de saisir les avoirs de l'écurie (camions, matériel, monoplaces...) qui seront alors sous juridiction italienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article