Force India poursuit son partenariat avec McLaren

Publié le par Matthieu Piccon

Force-India---Martin-Whitmarsh--Vijay-Mallya.jpgForce India et McLaren disposent tous les deux d'un moteur fourni par Mercedes. L'expertise développée par l'écurie de Woking sur les blocs allemands en fait un partenaire de choix pour la formation de Silverstone. C'est pourquoi Vijay Mallya a prolongé l'accord actuel avec McLaren Applied Technologies jusqu'à la fin de la saison 2012.

Cet accord débuté en 2009 prévoit que McLaren fournisse son train roulant, sa boite de vitesses et son système hydraulique à Force India. Il s'agit exactement du même programme d'échange que Red Bull a négocié avec Team Lotus autour du moteur Renault. Williams a fait de même avec HRT par rapport au moteur Cosworth.

Il faut dire que ce genre d'accord est gagnant-gagnant puisque les "petites" écuries bénéficient d'une technologie fiable et performance pour une intégration optimale tandis que cela représente une source de revenus non négligeables pour les écuries-fournisseurs. De plus, cela leur permet d'avoir de plus amples informations sur ces systèmes au coeur de la performance des écuries de F1.

Force India va donc poursuivre dans la continuité après une saison 2010, qui reste la meilleure de son (courte) histoire avec une septième place au championnat constructeurs. Mais elle suit également la même tendance que Ferrari, McLaren et Virgin, à savoir qu'elle fait évoluer son organigramme technique. Ainsi Andrew Green, qui était jusqu'à présent directeur de l'ingénierie, va prendre le poste de directeur technique de l'écurie. Il faut dire qu'il dispose d'une solide connaissance de l'écurie (il faisait partie des fondateurs de Jordan GP en 1990) et d'une expérience dans les plus grandes écuries (il a également travaillé chez BAR et Red Bull) avant d'être revenu à ses premières amours en juillet dernier.

Cela doit contribuer au rêve que chérit Vijay Mallya : "J'ai toujours dit que je voudrais voir une Force India sur le podium du Grand-Prix d'Inde et je pense que nous avons les ressources, tant humaines que techniques, pour le faire." Réponse en octobre prochain...

Publié dans Sahara Force India, McLaren

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article