Force India continue avec Mercedes

Publié le par Matthieu Piccon

Force-India---Norbert-Haug--Vihay-Mallya.jpgLes rumeurs du week-end dernier en Belgique seront donc restées lettre morte : Force India et Red Bull ne vont pas échanger leur motoriste pour la saison prochaine.

En effet, le bruit dans le paddock voulait que Red Bull souhaite obtenir le bloc Mercedes, plus puissant que celui de Renault. Force India aurait alors récupérer le moteur français.

Norbert Haug, vice-président de Mercedes Motorsport, a aujourd'hui démenti cette éventualité : "Nous n’avons aucune intention de changer de clients." Il a d'ailleurs soutenu son client quant à sa solvabilité : "M. Mallya est exemplaire dans le paiement de ses factures." Certains avaient laissé à croire que Force India aurait certaines difficultés à régler ses factures, dont celles pour son moteur. Il semblerait qu'il n'en soit rien.

Il faut dire que la venue de Red Bull dans le groupe Mercedes est, de toute manière, fort improbable : McLaren dispose toujours d'un droit de veto sur les clients à qui Mercedes fournit ses moteurs. Alors que Lewis Hamilton et l'écurie de Woking sont en pleine lutte pour les deux titres face à Red Bull, il y a fort peu de chances que Martin Whitmarsh tolère de voir un de ses concurrents directs obtenir le même moteur que lui. Sans oublier que Mercedes GP voudra certainement se rattraper la saison prochaine (elle a d'ailleurs arrêté le développement de la W01 pour se concentrer sur sa remplaçante) après une première saison difficile. On en était bien conscient chez Red Bull où un de ses plus grands conseillers, Helmut Marko, confiait : "Vu la façon dont nous sommes aimés par Mercedes, je ne nous imagine pas utiliser leurs moteurs."

Il semblerait donc que le marché des transferts de moteurs soit aussi calme que celui des pilotes. Le seul changement pourrait concerner Lotus, qui cherche à casser par tous les moyens son contrat le liant pour trois ans à Cosworth afin de pouvoir bénéficier des services de Renault. S'il se concrétisait, l'accord entre les deux écuries pourrait même allé encore plus loin avec un possible échange de baquets entre Vitaly Petrov et Heikki Kovalainen, qui retrouverait alors l'écurie de ses débuts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article