Force India attaque Lotus en justice

Publié le par Matthieu Piccon

Force-India---Otmar-Szafnauer--Tony-Fernandes---Heikki-Kova.jpgLa réponse n'aura pas tardée : alors que Lotus a annoncé aujourd'hui qu'elle avait engagé Mark Smith en tant que directeur technique, poste qu'il occupait depuis février chez Force India, l'écurie indienne a indiqué dans un communiqué qu'elle avait porté plainte contre son homologue malaisienne pour violation de ses droits d'auteur et de sa propriété intellectuelle.

Cette affaire pourrait nous ramener trois saisons en arrière lorsque Ferrari s'était aperçu que des dossiers confidentiels s'étaient retrouvés entre les mains d'ingénieurs de chez McLaren.

Il faut dire que les relations entre les deux écuries sont de plus en tendues puisque Force India a la nette impression de se faire dévaliser par l'écuries détenue par Tony Fernandes étant donné que celle-ci a déjà recruté quatre de ses ingénieurs de haut vol, au premier rang desquels Mike Gascoygne. Il est ainsi l'une des cibles, avec les entités britanniques et malaisiennes de l'écurie, de la plainte déposée en décembre dernier par Force India.

Au coeur de l'affaire, la soufflerie italienne Aerolab SRL. Celle-ci avait déposé une plainte contre Force India en novembre dernier car elle estimait que l'écurie avait rompu son contrat de manière abusive. Force India reconnaît qu'elle avait du payer à l'époque un millions d'euros à Aerolab mais a affirmé que l'affaire était toujours devant les tribunaux afin qu'ils déterminent si cette demande d'Aerolab était légitime.

Aujourd'hui, l'écurie basée à Silverstone estime que Lotus a utilisé, sans son autorisation, les données et les infrastructures d'Aerolab et que sa monoplace T127 est largement dérivée de son travail et de sa propriété intellectuelle. Lotus aurait également utilisé les pneumatiques fournis exclusivement par Bridgestone destinés à Force India.

En tout cas, Force India se retrouve aujourd'hui dans une situation très délicate puisque son équipe technique est désormais décimée par ces nombreux départs, ce qui pourrait ruiner son bon début de saison. Certains évoquent déjà que l'écurie connaîtrait des difficultés financières, malgré l'immense fortune de Vijay Mallya.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article