Ferrari poursuit son recrutement chez Lotus

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus - muret des standsKimi Raikkonen n'est pas le seul employé de Lotus à aller chez Ferrari la saison prochaine : l'écurie d'Enstone vient ainsi de perdre son directeur de l'aérodynamique Dirk de Beer, qui part en Italie. Il sera remplacé par Nicolas Hennel de Beaupreau, qui occupait ce poste chez... Ferrari.

C'est un véritable exode qui se produit entre Enstone et Maranello. En effet, Lotus a perdu en mai dernier son directeur technique, James Allison. Si celui-ci n'avait pas alors annoncé où il se rendait, il a depuis posé ses valises en Italie.

Mais c'est la semaine dernière que le coup le plus visible à eu lieu lorsque Ferrari a annoncé le recrutement pour deux saisons de Kimi Raikkonen, l'indiscutable pilote numéro 1 de l'écurie.

Il semblerait donc que les dirigeants italiens souhaitent attirer les talents qui ont permis à Lotus d'être une écurie du top 3 lors des deux dernières saisons, malgré un budget inférieur à ses rivales. Ces recrutements de haut vol devraient donc permettre à la Scuderia de bénéficier des secrets des bureaux d'études britanniques. Le recrutement de Dirk de Beer n'est pas anodin puisque la Scuderia a de gros problèmes d'aérodynamiques depuis plusieurs saisons. Elle a ainsi décidé de recalibrer totalement sa soufflerie pendant la saison 2013, ce qui l'a conduit à exclusivement utiliser celle de Toyota.

Cela laisse donc Lotus nettement diminué au moment crucial du changement de réglementation de 2014. Ses recrutements en terme de pilotes et d'ingénieurs dans les toutes prochaines semaines seront donc essentielles si elle souhaite se maintenir au niveau qui était le sien depuis le retour en F1 d'Iceman. Quant à Ferrari, le message est clair : après cinq saisons sans titre mondial, il est grand temps pour la Scuderia de retrouver les sommets. A n'importe quel prix...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article