Fernando Alonso prolonge chez Ferrari jusqu'en 2016

Publié le par Matthieu Piccon

Ferrari - Fernando AlonsoFernando Alonso a décidé de s'inscrire dans la durée avec la Scuderia Ferrari : alors qu'il n'est arrivé à Maranello qu'en début de saison dernière, il ne se voit pas quitter l'écurie italienne de si tôt puisque le champion du monde 2005 et 2006 vient de prolonger jusqu'en 2016 son contrat avec Ferrari.

Il faut dire que, pour sa première saison à Maranello, il a presque fait aussi bien que Kimi Raikkonen, à savoir qu'il est passé très prêt du sacre mondial d'emblée. Si une erreur de stratégie lors de la dernière épreuve l'en a privé, il n'en a pas moins réussi l'exploit de redresser une écurie qui a connu un début de saison plus que difficile.

C'est cet état d'esprit (additionné à son talent indéniable) qui a poussé Luca di Montezemolo à lui faire une proposition de reconduction de contrat relativement rapidement : "Fernando a toutes les qualités requises, tant techniques qu'humaines, pour jouer un rôle de leader dans l'histoire de Ferrari et j'espère qu'il va l'enrichir très rapidement avec des victoires."

Son protégé ne dit pas la même chose puisqu'il ne se voit tout simplement jamais quitté l'écurie italienne : "Je me suis tout de suite senti à l'aise chez Ferrari et maintenant j'ai l'impression d'être dans une deuxième famille. J'ai une confiance absolue dans les hommes et femmes qui travaillent à Maranello et dans ceux qui les dirigent : il était donc naturel pour moi de décider de poursuivre ma relation sur le long terme, avec une équipe avec laquelle je vais sans doute terminer ma carrière un jour."

On retrouve donc là le discours qu'un Michael Schumacher n'hésitait pas à déclarer lors de ses reconductions de contrat au sein de la Scuderia. Cela ne l'empêchera pas de répondre aux avances faites par Mercedes GP pour qu'il effectue un retour à la compétition...

De même, on peut noter les mêmes déclarations d'intention que chez Jenson Button, qui a récemment déclaré qu'il se voyait également finir sa carrière chez McLaren. Reste que le champion du monde britannique n'a, lui, pas encore annoncé la prolongation de son contrat au sein de l'écurie de Woking.

Quant au salaire du pilote, il devrait au moins être égal à ce qui avait été négocié l'an passé pour son arrivée chez Ferrari, à savoir 30 millions de dollars par saison. Un troisième titre l'an passé lui aurait sans doute permis d'obtenir encore mieux mais ce n'est peut-être que partie remise.

Ferrari a également soigné le calendrier de cette annonce : l'écurie a, en effet, attendu le Grand-Prix d'Espagne pour déclarer l'attachement à son pilote, ce qui ne pourra qu'être salué par les milliers de fans ibériques mais également (et surtout) par la banque Santander, qui est devenue l'un des principaux soutiens de l'écurie depuis l'arrivée de Fernando Alonso chez les Rouges.

Normalement, il devrait retrouver comme coéquipier l'an prochain, Felipe Massa, qui dispose d'un contrat jusqu'à la fin de 2012. Luca di Montezemolo déclarait ainsi récemment qu'il n'y avait aucune raison que le contrat du Brésilien ne soit pas respecté. Il faut dire que la situation a le mérite de faire plaisir à tout le monde : le Brésilien a fait preuve d'allégence aux exigences de l'écurie et de l'Espagnol en s'effaçant devant celui-ci lors du Grand-Prix de Hongrie 2010 (le fameux message radio : "Fernando is faster than you"). Si ces performances ont depuis été plus qu'anonymes, il a le mérite de ne pas faire de vagues dans la presse, comme certains ne se privaient pas de le faire...

Publié dans Ferrari, Fernando Alonso

Commenter cet article