Felipe Nasr devient réserviste chez Williams grâce à Banco do Brasil

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Felipe-Nasr.jpgIl y aura un deuxième Brésilien au sein de Williams en 2014 : Felipe Nasr a été engagé en tant que réserviste chez Williams. Il apporte le soutien de Banco do Brasil.

Lorsque nous avions rencontré Felipe Nasr dans le paddock GP2 de Monza, il nous faisait état de sa volonté d'être titulaire en F1 dès la saison 2014 puisqu'il était alors toujours en course pour obtenir le titre de GP2. Les discussions étaient alors en cours pour le baquet laissé libre par Daniel Ricciardo chez Toro Rosso : "Il y a toujours des discussions. Mais je n’y pense pas vraiment pour l’instant. Evidemment, je veux aller en Formule 1 l’année prochaine. Mais j’ai des gens qui travaillent autour de moi pour s’occuper de ce genre de choses. Cela me permet de me concentrer sur ma saison de GP2, ce qui est le plus important."

Néanmoins, sa fin de saison ne s'est pas passée comme il l'espérait et le titre est revenu au Suisse Fabio Leimer. A l'époque, il évoquait déjà la possibilité de se contenter d'un baquet de troisième pilote s'il ne parvenait pas à devenir titulaire : "C’est toujours mieux d’être en course. Si vous êtes en position de devenir troisième pilote, vous devez regarder les opportunités que vous avez de faire des essais. Mais je préférerais avoir un programme de compétition."

Son contrat avec Williams prévoit qu'il puisse effectivement réaliser des essais au cours de la saison. Ainsi il est prévu qu'il prenne part à cinq séances du vendredi matin ainsi qu'à trois journées d'essais privés, sans oublier un important travail en simulateur. Par contre, un éventuel programme en compétition n'est pour l'instant pas prévu et le service communication de l'écurie, contacté par votre serviteur, a indiqué que cette décision était du ressort exclusif du pilote.

Le pilote peut ainsi compter sur le soutien de Banco do Brasil, la plus grande banque de son pays natal. Celle-ci a mis en place un partenariat avec l'écurie dans son ensemble, pour pouvoir mettre son logo sur les capot moteur des monoplaces de Felipe Massa et Valterri Bottas ainsi que sur leurs combinaisons.

Par contre, il doit faire face au dépôt de bilan de l'un de ses principaux soutiens, le conglomérat OGX. Eike Batista, qui était la plus grande fortune de son pays, a ainsi perdu 97% de sa fortune, en passant de 30 milliards de dollars à "seulement" 900 millions. Il pourrait donc hésiter avant d'afficher sur une monoplace le nom de son entreprise alors qu'il a été contraint de passer un accord avec ses créanciers étrangers pour renégocier sa dette de 5,8 milliards de dollars contre une participation de 90% dans l’entreprise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article