Fairuz Fauzy rejoint Lotus Renault GP en tant que pilote de réserve

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus - Fairuz FauzyFairuz Fauzy passe de chez Lotus à... Lotus. Libéré en septembre dernier par Team Lotus, le pilote malaisien rejoint aujourd'hui les rangs de Lotus Renault GP en tant que pilote réserve.

Comme c'est désormais le cas pour la majeure partie des troisièmes pilotes d'écuries de Formule 1, Fairuz Fauzy va mener un championnat en parallèle de ce rôle. Logiquement, il rejoint les rangs du GP2, dont les courses se déroulent en marge des épreuves européennes de Formule 1. Cela permet de simplifier les arbitrages entre les différents calendriers. Il pourra y côtoyer Jules Bianchi qui roulera au sein de Lotus ART puisque l'écurie française a également reçu le soutien de Proton.

Pour ce faire, il va rejoindre les rangs de Super Nova Racing où le logo de Proton, le propriétaire malaisien de Lotus, va orner sa monoplace. Cela montre les liens étroits qui lient le pilote au constructeur automobile puisque Fauzy détenait un contrat de cinq ans au sein de Lotus Racing en 2010, soit le même nombre d'années que la licence initialement accordée par Proton à l'écurie de Tony Fernandes.

Signe que les relations ne se sont pas améliorées entre les deux entités, le nom de cette dernière écurie n'est même pas mentionné dans le communiqué de l'écurie nouvellement britannique : "Le Malaisien, âgé de 28 ans, rejoint l’équipe fort d’une grande expérience en sport automobile ; il a déjà accumulé bon nombre de kilomètres au volant d’une F1 durant les essais libres de la saison 2010."

Lotus a également décidé de mettre en place son propre système de développement de pilotes, qui prendra le nom de LRGP Academy. L’objectif du programme est de préparer de jeunes pilotes aux attentes des écuries de F1 dans le baquet comme en dehors. Cela rappelle furieusement le Renault Driver Development. Nous verrons si les pilotes qui faisaient partis de ce programme rejoindront également la LRGP au cours de la saison.

Publié dans Lotus, Fairuz Fauzy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article