L'emplacement du circuit d'Austin dévoilé

Publié le par Matthieu Piccon

Austin---emplacement.jpgSi les Etats-Unis, le pays de la Nascar, ont toujours vécu une histoire un petit peu compliquée avec la Formule 1, ils tentent désormais d'aller de l'avant. Cela est en particulier le cas du Grand-Prix qui doit se dérouler à partir de 2012 sur un circuit sorti de terre à Austin, la capitale du Texas. Lorsqu'ils lancent un projet, ils ont pour usage de communiquer massivement dessus, même s'il n'est pas certain d'aboutir.

Tavo Hellmund, le promoteur du projet, veut rassurer sur la faisabilité de son projet en indiquant : "Les gens affirment que la F1 n'a jamais accorché aux Etats-Unis mais c'est complétement faux. La F1 a connu un grand succès des années 60 aux années 80 lorsqu'elle était disputée sur des circuits permanents." Alors qu'il travaille sur le projet d'Austin depuis trois ans, il a tenu une conférence de presse aujourd'hui pour dévoiler une étape importante du projet : l'emplacement du circuit.

Il sera situé sur un terrain de 900 acres, situé à proximité immédiate de l'aéroport international de la ville. Ce dernier voit partir quotidiennement près de 130 avions vers les partenaires des Etats-Unis dans l'Alena mais également vers l'Amérique latine et l'Europe. Cela offre donc une plate-forme idéale pour faire arriver les avions cargos chargés de matériel venu directement d'Europe. En Nascar, les aéroports servent davantage aux pilotes qui font une course à celui qui décollera le premier sitot la course en piste terminée puisque le matériel parcourt des milliers de kilomètres à bord d'énormes trucks.

Mais avant que les bolides ne liment le bitume, il faut que ce dernier soit coulé. Et pour cela, il faut que Tavo Hellmund trouve des partenaires pour financer sa construction. Il l'a trouvé dans une des success story qui font partie intégrante de l'American Dream, en la personne de Red McCombs. Parti de rien, il batit une fortune à partir de concessions automobiles qui lui permit d'entrer dans le Top 400 des Américains les plus fortunés, selon le magazine Forbes. Par la suite, il a détenu deux équipes de NBA (les San Antonio Spurs de Tony Parker et les Denver Nuggets) et une équipe de NFL (Minnesota Vikings). Aujourd'hui, il devient l'un des principaux investisseurs dans le projet : "Faire revenir la Formule 1 aux Etats-Unis est une occasion qui se présente une fois dans une vie, que toute ville dans le monde voudrait concrétiser. La taille et l'influence d'une course de F1 est comparable à accueillir un Super Bowl et apporterait de gros revenus à Austin, San Antonio et à tout l'Etat du Texas."

Ainsi, selon les estimations du Bureau de Contrôle du Texas, un tel événement rapporterait près de 300 millions de dollars par an, sachant que l'investissement de base est de 200 millions de dollars. Bien sur, il ne faut pas considérer que le projet serait rentable dès la première année mais le contrat signé avec Bernie Ecclestone porte sur une période de 10 ans.

 En tout cas, afin d'assurer la communication auprès du plan grand nombre, un site dédié vient d'être lancé (www.formula1unitedstates.com). Mais attention, au-delà de ces effets d'annonce, il faudra voir l'évolution de ce projet. On se rappelle ainsi qu'USGP multipliait les vidéos sur son site Internet afin de tomber en faillite juste avant le début de saison. De même, il y a toujours un certain nombre de doutes qui subsistent au-dessus de la tête du Grand-Prix de Corée du Sud, qui doit pourtant se disputer à la fin de la saison actuelle...

 

Publié dans Circuits, Austin, Etats-Unis, COTA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article