Désaccord entre Team Lotus et David Hunt

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus - Tony Fernandes (2)Alors que le procès avec Group Lotus doit débuter aujourd'hui, Team Lotus pourrait avoir perdu un allié de poids en la personne de David Hunt. Les deux parties se sont donc lancées dans une offensive de communications dans la presse, ce qui ne peut qu'affaiblir l'écurie de Tony Fernandes.

L'affaire autour de l'utilisation du nom Lotus en Formule 1 est donc encore loin d'être terminée puisque cette fois-ci la dispute concerne l'un des principaux protagonistes à savoir David Hunt : le frère du défunt James Hunt était le propriétaire du nom de l'écurie Team Lotus lorsqu'elle a fait faillite en 1994. Lorsqu'il est apparu clair que Group Lotus n'autoriserait plus l'utilisation du nom Lotus Racing pour 2011, Tony Fernandes s'est tourné vers David Hunt pour récupérer les droits d'utilisation du nom originel de l'écurie fondée par Colin Chapman.

Mais si les relations entre les deux partenaires étaient parties sur d'excellentes bases (en janvier dernier, Tony Fernandes indiquait sur son profil Twitter que David Hunt était "la personne la plus honorable dans cette histoire'"), elles se sont rapidement compliquées. Au point que les deux parties en présence s'accusent mutuellement de vouloir renégocier l'accord signé en janvier dernier.

Afin de causer le plus dégât médiatique pour son partenaire, David Hunt a choisi de s'exprimer dans les colonnes du Telegraph la veille du début du procès entre les deux écuries Lotus :"Il a apparement "changé d'opinion" dans la dernière ligne droite, selon ses propres termes, maintenant que j'ai tant travaillé pour son entreprise et il essaye de renégocier en proposant des termes qui sont, honnetement, ridicules. Tout ce que je demande, c'est que Tony tienne sa parole et honore notre accord. S'il ne le fait pas, alors malheureusement, je ne vois pas pourquoi je devrais continuer à l'aider et ce procès ne sera pas sa dernière bataille, même s'il gagne."

A son accoutumé, la réponse de l'écurie ne s'est pas faite attendre, par l'intermédiaire d'un porte-parole : "Team  Lotus a un accord avec David Hunt qui a été signé par les deux parties. David Hunt a essayé de renégocier cet accord, ce que Team Lotus n'est pas prêt à faire."

Dans tous les cas, si Tony Fernandes a perdu tour à tour le soutien de la famille Chapman et donc désormais de David Hunt, il entend continuer à utiliser ce nom d'écurie pour la saison 2011, qui commence ce week-end en Australie.

Commenter cet article