Dépôt d'une plainte criminelle contre Adrian Sutil

Publié le par Matthieu Piccon

Force-India---Nico-Hulkenberg--Adrian-Sutil-copie-1.jpgLes menaces auront donc été mises à exécution : Eric Lux, co-propriétaire de Lotus Renaut GP et bras droit de Gérard Lopez, a décidé de porter plainte contre Adrian Sutil à la suite de la sévère blessure qu'il a reçu lors d'une altercation dans un bar de Shanghai après le Grand-Prix de Chine.

Le communiqué de presse diffusé par le cabinet d'avocats genevois Lalive n'y va pas par quatre chemins pour faire savoir son intention : "A la vue des événements récents qui ont eu lieu à Shanghai le 17 avril, M. Eric Lux a décidé de déposer une plainte au criminel contre M. Adrian Sutil pour agression physique et graves blessures au corps."

Mais si la défense du pilote a toujours été d'indiquer qu'il s'agissait d'une affaire privée (il était venu célébrer la victoire de son ami Lewis Hamiilton) qu'il regrettait largement, son avenir de pilote pourrait être sérieusement mis en question puisque les avocats d'Eric Lux ont également l'intention de présenter le dossier à Force India, l'employeur d'Adrian Sutil, ainsi qu'à la FIA, qui pourrait alors décider de lui retirer sa Super Licence (indispensable pour être présent sur une grille de F1) en vertu du code de bonne conduite qui a été mis en place en mars dernier. Ironie de l'histoire, ce code a été rédigé pour que les pilotes maintiennent une image respectacle en toute occasion, contrairement à ce que Lewis Hamilton avait pu faire lors du week-end à Melbourne en 2010 lorsqu'il avait fait des burns pour faire plaisir à ses fans présents dans les rues de la ville australienne.

Une décision devra être prise rapidement puisque le Grand-Prix d'Espagne approche à grands pas et si Adrian Sutil devait être mis en cause par la justice, Force India serait dans l'obligation de lui trouver un successeur. L'écurie anglo-indienne n'aurait cependant pas à chercher trop loin puisqu'elle dispose d'un excellent troisième pilote en la personne de Nico Hülkenberg. Détail intéressant, celui-ci a décidé la semaine dernière de se séparer des services de son agent, l'influent Willi Weber. Il n'aurait donc pas à régler les 20% habituellement demandé par l'ancien manager des frères Schumacher. Cela pourrait donc mathématiquement réduire la facture salariale pour Force India, qui pourrait profiter de l'aubaine.

S'il reste présumé innocent jusqu'à la preuve du contraire, Adrian Sutil pourrait donc avoir hypothéqué sa carrière pour une histoire de séduction mal placée puisque Pierre Van Vliet indique que la dispute entre les deux hommes aurait commencé lorsque le pilote avait tenté de séduire de manière un peu trop prononcée la compagne de l'homme d'affaires...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article