Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne promus chez Toro Rosso

Publié le par Matthieu Piccon

Toro-Rosso---Daniel-Ricciardo--Jean-Eric-Vergne.jpgEt un, et deux, et trois : il y aura au moins trois pilotes français sur les grilles de Formule 1 la saison prochaine. En effet, après les nominations de Charles Pic chez Marussia, Romain Grosjean chez Lotus, Jean-Eric Vergne vient d'être promu titulaire chez Toro Rosso. Il y retrouvera son coéquipier de Formule Renault 3.5, Daniel Ricciardo puisque l'écurie italienne a décidé de remercier Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari.

Les négociations auront donc duré des semaines mais la petite sœur des champions du monde a décidé de renouveler l’intégralité de son line-up puisque ses deux pilotes 2011 ont été remerciés alors que le Suisse était présent depuis trois saisons et l’Espagnol depuis deux et demi. Mais alors qu’aucune place n’est disponible chez Red Bull, il était désormais temps de permettre à d’autres membres du Red Bull Junior Programme d’engranger de l’expérience au plus haut niveau.

C'est pourquoi l'écurie a précisé que sa décision avait été prise en accord avec les volontés des dirigeants de Milton Keynes. Franz Tost, le team principal de l'écurie, n'a nénamoins pas oublié de citer ses deux anciens pilotes : "Je dois également remercier Sebastien Buemi et Jaime Alguersuari pour leur travail au cours des trois dernières saisons. Ils ont fourni d'excellentes performances, qui ont permis à l'équipe d'aller de l'avant et de se développer. Nous leur souhaitons le meilleur pour l'avenir. Cependant, on doit se souvenir que lorsque la Scuderia Toro Rosso a été mise en place en 2005, c'était dans l'optique d'être la première étape en Formule 1 pour les jeunes du Red Bull Junior Driver programme. Cela fait donc partie de la culture de l'équipe de changer son duo de pilotes de temps en temps afin d'atteindre cet objectif."

Toro Rosso ne sera pas forcément la première marche en F1 de Daniel Ricciardo puisque celui-ci avait été placé en tant que titulaire lors des sept dernières courses de la saison au sein de la modeste écurie HRT. Même si ses résultats n'avaient pas forcément été meilleurs que ceux de Vitantonio Liuzzi (au grand plaisir des commentateurs de TF1, qui ne se privaient pas de le souligner afin de favoriser les chances du Français), Red Bull a estimé qu'il disposait du potentiel pour être en lice pour un baquet au sein de sa principale écuire, dès l'an prochain. A moins que Mark Webber ne fasse de la résistance et décide une nouvelle fois de poursuivre l'aventure aux côtés de Sebastian Vettel...link

Quant à la progression du Français, elle aura été météoritique puisqu'en simplement deux saisons, il est passé de la Formule Renault britannique à la F1, en passant par la case Formule Renault 3.5. Il ne lui reste donc plus qu'à faire ses preuves au plus haut niveau afin de s'établir dans la durée en F1...

Cette nouvelle nomination permettra donc à trois Français d'être sur une même grille de F1. Cela n'était pas arrivé depuis le Grand-Prix du Brésil 1999 lorsque Stéphane Sarrazin avait fait une pige chez Minardi et était alors aux côtés de Jean Alesi (Sauber) et Olivier Panis (Prost Grand-Prix). Si Jules Bianchi parvenait également à obtenir un baquet (même si les opportunités sont de plus en plus rares pour l'an prochain), la France pourrait même compter quatre représentants. Il faudrait alors remonter jusqu'au Grand-Prix du Japon 1994, avec la présence de Jean Alesi (Ferrari), Olivier Panis et Franck Lagorce (Ligier) et Erik Comas (Larrousse)...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article