Damon Hill va quitter la présidence du BRDC

Publié le par Matthieu Piccon

Williams - Damon Hill, Jackie StewartC'est avec le sentiment du devoir accompli que Damon Hill va quitter la présidence du BRDC, le club regroupant les pilotes britanniques. Au cours de ses cinq ans de présidences, il aura assuré l'avenir de Silverstone à travers un contrat de 17 ans avec la F1. Cela lui a permis de lancer les investissements nécessaires pour maintenir le standard du circuit britannique.

Le poste de président du BRDC est, en effet, stratégique dans le pays des sports automobiles britanniques puisque ce club est propriétaire du circuit, qui ne reçoit ainsi aucune subvention publique pour assurer son fonctionnement. Il doit donc être en mesure de signer des contrats assurant sa rentabilité économique. Outre la F1, le champion du monde 1996 a permis de sécuriser un contrat pour accueillir le Moto GP et le championnat du monde de Superbike, ce qui fait que Silverstone accueille la majeur partie des épreuves internationales.

C'est donc la satisfaction qui transpire dans la déclaration faite par l'ancien pilote Williams : "En tant que club et entreprise, nous pouvons être extrêmement fiers de tout ce que nous avons fait pour les sports mécaniques britanniques ces dernières années. Le BRDC et Silverstone ont un avenir stable et très intéressant. C'est donc le bon moment pour moi de transmettre les rênes et pouvoir consacrer plus de temps à ma famille, à mes propres centres d'intérêt et à la carrière sportive de notre fils, Josh. Cependant, je reste un membre engagé du BRDC et j'ai hâte de voir le club se renforcer dans le futur."

Le futur de l'association passera désormais certainement par la présidence de Dereck Warwick, qui a reçu le soutien unanime de la part du conseil d'administration dont il était le président. Stuart Roll, chairman du BRDC, a ainsi déclaré : "Le conseil d'administration est ravi que Derek se soit proposé en tant que candidat à la présidence du BRDC afin de remplacer Damon. Derek dispose d'une énorme expérience, s'est gardé le sens de la réalité et est un très bon pilote de course. En plus de ses succès en piste et son récent travail en tant que directeur du BRDC, Derek s'est fortement impliqué dans la gestion du BRDC SuperStars et partage la même passion que Damon pour soutenir les jeunes pilotes britanniques."

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article