Columbia Records se fait entendre chez Lotus

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus---Romain-Grosjean--Columbia-Records.jpgLa F1 est souvent considérée comme un sport-business. Excellente illustration avec l'accord de long terme passé entre Lotus et le label de musique Columbia Records.

Depuis la saison 2011 et le rachat de l'écurie d'Enstone par Genii Capital, l'intégralité de ses communiqués de presse sont nommés avec des noms de chanson qui font référence à l'actualité de l'écurie. La relation avec la musique sera désormais contractuelle puisque Lotus a noué un partenariat innovant avec le plus vieux des labels de musique, Columbia Records.

L'objectif de cet accord est de créer du contenu intéressant pour les deux parties et leurs cibles de clientèle. Ainsi, au cours de la saison, Columbia Records, qui a sous contrat des stars comme Daft Punk, Aerosmith, David Bowie, Depeche Mode, Bob Dylan ou Bruce Springsteen, va mettre à disposition des playlists gratuites sur le site de l'écurie. L'intérêt est donc de mettre en avant les créations de ses artistes tout en créant du trafic sur le site internet de son partenaire, ce qui permet à ce dernier de valoriser d'autant plus la visibilité accordée à ses autres partenaires sur ce support de communication. Pour symboliser cet accord de manière encore plus visible, le logo de Columbia Records sera donc désormais présent sur les monoplaces de Kimi Raikkonen et de Romain Grosjean, à proximité de l'aileron arrière.

Eric Boullier, le directeur de l'écurie, explique ainsi comment ce partenariat s'inscrit dans le plan de communication mis en place par l'écurie : Ce partenariat est fantastique pour Lotus F1 Team, il représente une nouvelle brique dans la construction de notre plan de communication. Lors des deux dernières saisons, nous avons affiché notre amour de la musique et notre capacité à toucher un nouveau public à travers nos communiqués de presse aux titres empruntés à des chansons, mais aussi à travers notre appli avec Linkin Park et notre CD de compilation. C’est pour nous une superbe opportunité d’avoir accès à cette impressionnante liste de grands musiciens grâce à notre partenariat avec Columbia Records. Nous avons hâte de présenter les artistes Columbia de manière novatrice et d’ouvrir de nouveaux horizons musicaux dans le paddock en 2013 et au-delà.”

Lotus est donc parvenu à nouer de nouveau un accord avec une grande entreprise de produits de consommation puisque Columbia Records est une filiale du géant de l'électronique japonais Sony. C'est bien le signe que, malgré la crise économique, les entreprises cherchant à toucher un large public partout dans le monde perçoivent toujours la F1 comme une plateforme intéressante de communication, malgré l'importance des budgets en jeu.

 

Commenter cet article