Coca pour remplacer Vodafone chez McLaren ?

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren - Jenson Button, Lewis HamiltonMcLaren pourrait bientôt perdre son sponsor-titre, Vodafone. Mais une autre entreprise mondiale serait déjà sur les rangs pour le remplacer, à savoir Coca-Cola, qui serait en train de conduire une étude approfondie sur l'intérêt d'être présent en F1.

L'opérateur téléphonique britannique était devenu le principal sponsor de l'écurie de Woking en 2007 lorsque Ron Dennis était parvenu à faire signer le double champion du monde en titre, Fernando Alonso. Le contrat actuel entre les deux partenaires s'étend jusqu'à la fin de la saison 2013.

Si Vodafone a réalisé de nombreuses opérations promotionnelles avec les deux pilotes de l'écurie, Jenson Button et Lewis Hamilton, la crise économique pourrait venir à bout de cet accord. Ainsi un article du Financial Times cite une personne proche de l'entreprise selon laquelle l'accord avec McLaren "doit être réévaluer en ces temps de grave crise économique. La course automobile est toujours d'un des quelques événements qui sont populaires auprès d'une audience mondiale, ce qui signifie qu'un sponsoring peut fonctionner à plusieurs niveaux dans différentes régions et est donc attractif pour des marques comme Vodafone qui veulent étendre leur portée mondiale. Cependant, le marché général du sponsoring a été affecté par la crise économique mondiale, avec certains groupes bancaires qui rechignent à être vus en train de dépenser pour des événements."

Selon les informations présentées par The Daily Express, les dirigeants de Woking seraient déjà sur une autre piste, celle de Coca-Cola. Le géant d'Atlanta n'a jamais été présent en F1, même s'il avait un temps considéré en 2005 devenir le sponsor-titre de la F1 dans son ensemble. Cela avait été refusé par Bernie Ecclestone, qui avait peur d'effrayer de nombreuses autres entreprises présentes dans le même secteur qui aurait alors refusé d'être associé à une discipline sponsorisée par Coca-Cola.

On peut ainsi penser à Red Bull, qui est quasiment la seule marque de boissons largement présente en Formule 1 puisque les participations de Monster chez Mercedes, EQ8 chez Caterham ou de Lucozade chez McLaren (via l'accord-cadre passé avec sa maison-mère GSK) sont très loin des retombées obtenus par la marque au taureau rouge avec ses deux écuries qui portent son nom.

Or Coca-Cola est déjà présent auprès des deux autres plus grandes manifestations sportives mondiales, les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football, sans oublier l'Euro de football. Le contrat passé pour les JO est ainsi évalué à près de 100 millions de dollars pour un cycle de quatre ans. Cette somme est à comparer avec les 8,6 milliards de dollars de bénéfices réalisés par le premier fabricant de boissons au monde sur son dernier exercice fiscal et aux 60 millions déboursés tous les ans par Vodafone pour son accord avec McLaren...

Néanmoins, si des études appronfondies sont mises en place, cela ne signifie pas pour autant que le pas sera franchi et que le fameux logo sera sur les monoplaces de l'écurie de Martin Whitmarsh.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article