Charles Pic officialisé chez Virgin Racing pour 2012

Publié le par Matthieu Piccon

Virgin---Charles-Pic.jpgC'était devenu un secret de polichinelle depuis le Grand-Prix d'Abu Dhabi, c'est désormais officiel : la France va de nouveau avoir un pilote titulaire en F1 en 2012 puisque Virgin Racing a décidé de nommer Charles Pic en lieu et place de Jérôme d'Ambrosio.

Ils sont quatre Français a frappé aux portes de la F1 et Charles Pic ne faisait pas partie des favoris pour obtenir son baquet le premier. Néanmoins, il peut bénéficier du double soutien du groupe Lagardère ainsi que d'Olivier Panis.

Le carnet de chèque de l'un et celui d'adresse de l'autre ont permis de créer le contexte favorable à cette promotion. En effet, le soutien financier apporté par le jeune Français est évalué à huit millions d'euros pour la saison 2012, soit sensiblement davantage que les cinq millions versés par Jérôme d'Ambrosio par l'intermédiaire de Gravity Management.

Le palmarès de Charles Pic n'est pourtant pas des plus importants jusqu'à présent. Ainsi lors de sa seconde saison en GP2, il n'a fini que quatrième du championnat avec deux victoires alors que Romain Grosjean a été sacré en série asiatique et européenne tandis que Jules Bianchi terminait à seulement un point du vice-champion, Lucas Filippi.

Afin d'avoir un avant-goût de ce qui l'attend, l'écurie anglo-russe l'avait convoqué lors des essais de jeunes pilotes d'Abu Dhabi. Il était alors confronté à Robert Wickens, qui venait de remporter le championnat de Formule Renault 3.5, devant son coéquipier Jean-Eric Vergne. Lors de ses deux saisons dans cette catégorie, Charles Pic n'avait lui été en mesure que de remporter deux victoires par saison, avec une troisième place comme meilleur classement final au championnat.

Lors de ces essais en terre émiratie, il a même été dominé au chronomètre par le Canadien, qui était également le troisième pilote de l'écurie et qui en portait la combinaison lors de ses courses dans la formule de promotion. Pourtant, c'est bien le Français qui se retrouvera au volant de la Marussia (le nouveau nom de l'écurie) l'an prochain. L'écurie a donc fait le choix de la contribution financière plutôt que celui de l'expérience ou de la fidélité à sa filière de jeunes pilotes.

La France retrouve donc un pilote en F1. Espérons que cela permettra de débloquer les négociations autour d'un retour du Grand-Prix national. Encore faudrait-il qu'il soit en mesure de disputer plus qu'une saison alors que le Belge n'avait pas forcément démérité compte tenu du matériel mis à disposition.

Publié dans Marussia, Charles Pic

Commenter cet article