C'est la fin pour USF1

Publié le par Matthieu Piccon

USF1 - LogoC'était prévisible depuis le début du mois de mars, c'est désormais confirmé : le projet USF1 est bel et bien enterré et ne fera jamais ses débuts en Formule 1. Malgré le fait qu'elle a été incapable d'être prête à temps pour le Grand-Prix de Bahrein, l'écurie basée à Charlotte espérait toujours pouvoir être présente en 2011. Elle était semble-t-il la seule à le croire puisque la FIA a d'ores et déjà lancé l'appel d'offres pour remplir la place libérée par USF1.

Hier, le journal local Charlotte Business Journal a révélé que les derniers employés, dont neuf ont déjà porté plainte de par l'arrêt du versement des salaires depuis mars, avaient quitté le projet après avoir reçu un e-mail de Ken Anderson leur annonçant que pour des "raisons économiques" le projet devait être arrêté. C'est le départ de l'un des principaux sponsors, Locstein Group, à la fin du mois de février qui semble avoir porté le coup de grâce au projet. Il semblerait que Chad Hurley, le fondateur de YouTube, ait également décidé d'arrêter les frais dans ce projet qui avait pour objectif de relancer l'intérêt pour la Formule 1 en plein Nascarland.

Jose Maria Lopez aura cru au projet au point de convaincre son gouvernement de le soutenir financièrement. Il semblerait que les fonds argentins n'aient pas suffis à assurer l'avenir de l'entreprise. Il se retrouve donc sans volant pour 2010 et ses rêves de Formule 1 pourraient s'être envolés à jamais pour un pilote qui aura longtemps été le pilote de réserve du Renault F1 Team.

Publié dans USF1, Jose Maria Lopez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article