Bruno Senna titularisé chez Lotus Renault GP pour Spa et Monza

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus-Renault-GP---Bruno-Senna.jpgLes performances de Nick Heidfeld n'étaient depuis quelques courses pas à la hauteur des attentes placées en lui par le top management de Lotus Renault GP. Il va donc devoir céder sa place à Bruno Senna, qui se retrouve titularisé pour les courses en Belgique et en Italie.

Alors que l'Allemand avait largement dominé le Brésilien lors des essais de pré-saison, ce qui lui avait permis d'obtenir son baquet au sein de l'écurie britannique, il n'aura pas été en mesure de confirmer pendant la saison. Malgré un bon début de saison marqué par un podium, il n'aura pas été en mesure de faire évoluer la monoplace suffisamment rapidement pour la maintenir dans le peleton de tête. Il n'a ainsi que deux points d'avance sur son coéquipier, Vitaly Petrov.

Maintenant solidement accroché à sa cinquième place au classement général, il est peu probable que l'écurie détenue par le fonds d'investissement Genii Capital puisse faire beaucoup mieux d'ici la fin de la saison. Elle peut donc se permettre de faire des essais de jeunes pilotes. La piste privilégiée dans un premier temps est donc celle du neveu d'Ayrton, qui fait partie de l'écurie depuis le début de saison. Celui-ci disposera d'au moins deux courses pour faire ses preuves et tenter de montrer davantage de choses que l'an passé sur sa modeste HRT : "J'ai gagné beaucoup d'expériences grâce au temps passé avec l'écurie cette saison et les occasions que j'ai eu de conduire à Jerez, Duxford (test aérodynamique) et récemment à Budapest (une séance d'essais le vendredi matin) m'ont mis l'eau à la bouche de devenir un pilote de course pour Lotus Renault GP. Je suis à la fois très exité et nerveux : c'est comme si c'était Noel et mon plus dur examen réunis le même jour ! Je suis ravi et motivé de revenir dans la voiture pour être en course en F1, surtout avec une telle équipe. J'avais hâte de revenir en course depuis un moment et ce n'est pas souvent que vous avez une opportunité comme celle-ci avec une équipe de ce statut. Je pense être très bien préparé pour relever le challenge et je voudrais remercier l'équipe de croire en moi. Je ne décevrai pas."

Mais son intérim au sein de Lotus Renault GP pourrait ne pas aller au-delà de ces deux épreuves puisqu'un autre pilote pourrait alors le remplacer par la fin de la saison. Il s'agit de Romain Grosjean, autre pilote réserve de l'écurie. Cette fois-ci, l'écurie va attendre qu'il obtienne son titre en GP2 avant de le faire revenir en F1. Son retour pourrait donc se faire sur le même circuit que son premier Grand-Prix, à savoir à Singapour.  Gérard Lopez, le président de Genii, n'a pas caché que le Français intéressait trois écuries, dont fait nécessairement partie Lotus Renault GP. Cela pourrait donc servir de nouveaux banc d'essais avant une éventuelle titularisation en 2012, si Robert Kubica n'était toujours pas en mesure de revenir suite à son grave accident de début d'année.

Pour autant, Nick Heidfeld reste lié contractuellement à l'écurie et pourrait faire son retour dans l'éventualité où ces deux pilotes ne donnent pas plus satisfaction. L'autre raison possible est que les deux parties soient actuellement en train de régler à l'amiable (comprendre négocier l'indemnité financière) la rupture de contrat du pilote allemand.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article