Briatore hors jeu jusqu'en 2012

Publié le par Matthieu Piccon

Renault---Flavio-Briatore.jpgCette fois-ci, cela devrait être la bonne : Flavio Briatore a accepté de ne plus être impliqué dans une aucune activité liée de près ou de la loin à la Formule 1 jusqu'au 31 décembre 2012 mais également de toute activité accréditée par la FIA jusqu'à la fin de la saison sportive 2011.

En échange, la Fédération Internationale de l'Automobile a accepté de retirer son appel fait à la suite de la décision du Tribunal de Grande Instance d'annuler la radiation à vie de l'Italien mais également de celle de cinq ans de Pat Symonds.

Cela met donc un terme définitif à la procédure judiciaire lancée dans le cadre du crashgate qui avait vu débaler sur la place publique l'ordre émis par Pat Symonds auprès de Nelsinho Piquet de se jeter volontairement dans le mur lors du Grand-Prix de Singapour 2008. Cette manoeuvre avait permis à son coéquipier d'alors, Fernando Alonso, de remporter la course.

La raison avancée par le communiqué de presse de cet accord à l'amiable est que "ces contentieux sont très préjudiciables pour l'image de la FIA et du sport automobile." Si le communiqué évoque le fait que tout pouvoir a été accordé à Jean Todt, nouveau Président en exercice de la Fédération, pour trouver un accord "judiciaire ou extrajudiciaire" avec les deux hommes, on peut se douter que Bernie Ecclestone, également grand ami du flamboyant millonnaire, a dû aider à trouver un accord qui ne mette plus à mal son business model.

Pendant ce temps, l'écurie Renault, qui a été épargnée en échange de l'engagement de sa poursuite lors de cette saison, est repartie sur de bien meilleures dispositions que la saison passée puisque Robert Kubica a d'ores et déjà signé un podium cette saison, ce qui n'était pas arrivé à Fernando Alonso... avant le Grand Prix de Singapour.

Publié dans Lotus, Renault, Flavio Briatore

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article