Bientôt un directeur marketing pour la F1 ?

Publié le par Matthieu Piccon

F1-Village.JPGDepuis le Grand-Prix d'Angleterre, les écuries sont en conflit avec Allsport, la société créée par Bernie Ecclestone pour gérer la présence des sponsors sur les circuits et les paddocks de chacune des épreuves du championnat du monde.

Enfin presque toutes puisque seule l'épreuve de Monaco n'est pas gérée par cette structure. C'est ainsi la seule épreuve où il est possible de voir plusieurs sponsors sur la même image diffusée par les différents caméras du circuit.

Comme par hasard, Bernie Ecclestone a menacé recemment de se passer de l'épreuve monégasque car elle ne paye pas assez sa participation au championnat. De même, le conflit qui oppose la FOTA et Allsport concernent les sponsors présents sur les camions et dans les paddocks. Allsport voudrait les voir disparaitre car ils sont trop voyants à son goût. Or quel est l'intérêt pour une écurie d'avoir un camion tout blanc, vierge de transport ? Il faut donc trouver un juste milieu entre les différentes parties.

La solution pourrait venir d'une constation avancée par Martin Whitmarsh, qui a pris la succession de Luca di Montezemolo à la tête de l'association regroupant toutes les écuries présentes au calendrier 2010 : "Je pense que nous devons respecter le fait que la FOM est là pour essayer de vendre l’espace publicitaire sur les circuits. Et il est dans notre intérêt que la FOM fasse le meilleur travail possible." Les écuries ne voient pas d'un mauvais oeil que la FOM obtienne plus d'argent de la part des sponsors si, en contrepartie, elles obtiennent plus d'argent également !

L'idée qui fait son chemin dans l'esprit de Bernie Ecclestone serait de nommer un directeur marketing de la Formule 1, poste qui n'a jamais existé jusqu'à présent. Son rôle serait de fédérer l'ensemble des opérations marketing liées à ce sport et qu'il coordonneles actions des uns et des autres afin de maximiser le retour sur investissement. Cela a commencé à prendre forme avec des boutiques toutes écuries au sein du F1 Village sur les Grand-Prix mais les plus grosses écuries (Ferrari, McLaren, Mercedes, Renault, Williams...) ont toutes leur propre boutique où vendre leurs lignes merchandising. Michael Schumacher en a même une qui lui est dédiée !

Un poste pour Flavio Briatore ?

Mais si une telle tâche peut attirer beaucoup de candidats, ceux-ci seront peut-être refroidis par le fait qu'il est impossible que Bernie Ecclestone lui laisse une grande part de manoeuvre. Le grand argentier conservera un oeil plus qu'attentif sur toutes les décisions que son directeur marketing prendra. Il faut donc que celui-ci soit l'un de ses proches en qui il a une confiance absolue.

Un nom apparait alors comme un candidat idéal : Flavio Briatore ! L'ancien homme fort de Benetton, puis de Renault dispose d'indéniables qualités en marketing puisque ce sont celles-ci qui ont convaincu la marque de vêtements italienne de lui confier la destinée de son écurie lorsqu'elle s'est engagée alors qu'il ne connaissait rien au monde des sports automobiles. Grâce à son confortable salaire, il a monté une myriade de sociétés qui lui ont permis d'amasser une importante fortune. De plus, il est un grand ami de Bernie Ecclestone avec qu'il a racheté le club anglais de football des Park Rangers. Certes, il y a un "détail" de taille qui pourrait empêcher sa nomintion officielle :il est banni de toutes activités liées à la Formule 1 jusqu'en 2013, suite au Crashgate de Singapour 2008.

Cela ne l'a pourtant pas empêché de se rendre dans le paddock du dernier Grand-Prix de Monaco, grâce à un pass invité accordé par... Bernie Ecclestone en personne. Sa visite la semaine dernière au siège de Ferrari pourrait donc être liée à un possible retour aux affaires, non au sein de la Scuderia, mais à un poste transversal à toutes les écuries.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article