BC Liga Stavok parie sur Marussia

Publié le par Matthieu Piccon

Marussia---Charles-Pic--Moscow-City-Race.jpegAprès une première coopération ponctuelle l'an passé, BC Liga Stavok décide de s'associer avec Marussia pour l'ensemble de la saison 2013.

En juillet dernier, l'écurie russe avait organisé un roadshow dans sa capitale. Cela avait été l'occasion de s'associer avec plusieurs marques locales, soucieuses d'être visibles sur une Formule 1.

BC Liga Stavok, spécialiste des paris sportifs, en faisait partie, en étant présent à la hauteur des jambes de Charles Pic. Cette première collaboration ayant atteint ses objectifs internes en terme de communication, ses dirigeants ont décidé d'être présents toute la saison 2013.

Oleg Zhuravsky, le président honoraire de BC Liga Stavok et président de l'Association nationale des bookmakers russes, est donc très lyrique dans sa déclaration : "Nous avons été un sponsor de Marussia F1 Team pour la première fois leur de la Moscow City Racing en juillet dernier. Nous avons pris la décision, que si l'expérimentation se révélait réussie, nous allions devenir sponsor de l'équipe pour la saison 2013. Cela s'est fait. Pour la première dans l'histoire de ce sport, nous avons une entreprise russe qui sponsorise une équipe russe. J'espère que l'association de deux numéro un (11 est un nombre heureux dans les paris), la première entreprise russe de paris, Liga Stavok, et la première équipe russe en F1, Marussia F1 Team, va permettre d'atteindre des succès partagés."

L'accord prévoit donc que le logo de l'entreprise soit visible sur les monoplaces et combinaisons de Jules Bianchi et de Max Chilton. Ainsi le site de l'entreprise affiche une photo d'une Marussia en piste avec son logo, situé sur le haut du capot moteur. Néanmoins, à l'heure des premiers essais libres du Grand Prix d'Australie, nulle trace de ce logo. Les stickers se seraient-ils perdus dans le transport ?

Il faudra également voir dans les semaines et mois à venir si d'autres entreprises russes vont disposer de s'associer avec Marussia, maintenant que Vitaly Petrov n'est plus présent sur la grille. Celui-ci avait bénéficié du soutien d'un certain nombre d'entreprises compatriotes mais celles-ci ne semblaient pas en mesure de présenter un budget suffisant pour le maintenir sur la grille.

Commenter cet article