Bahrain et Austin confirmés au calendrier 2012

Publié le par Matthieu Piccon

HRT - Bruno Senna et drapeaux (2)Le Conseil mondial de la FIA a décidé d'entériner le calendrier de la saison 2012. Les hautes autorités de la fédération ont décidé de conserver toutes les épreuves mises en doute ces dernières semaines puisque la Corée du Sud, et surtout Bahrain et  Austin sont bien présents dans ce calendrier de 20 épreuves.

Pour l'épreuve texane, il s'agit d'un véritable retour des enfers. En effet, la situation contractuelle avec Bernie Ecclestone était tellement compliquée que les promoteurs avaient décidé d'arrêter les travaux avec effet immédiat, ce qui compromettait la faisabilité même d'avoir complété le circuit d'ici à l'échéance de novembre 2012.

Même si le grand argentier de la F1 ne s'était pas privé de ses habituelles mises en garde et menaces envers l'épreuve américaine, un accord a été conclu, ce qui a confirmé officiellement par le Circuit des Amériques : "Le Circuit of the Americas annonce aujourd'hui qu'un accord a été trouvé avec la Formula One Management, qui assure que le Grand-Prix des Etats-Unis est maintenu au calendrier du championnat du monde de Formule 1 de la FIA. Red McCombs, le président de McCombs Entreprises et fondateur du Circuit of the Americas a déclaré : "M. Ecclestone a reçu son chèque aujourd'hui. Nous voulons remercier les fans qui nous ont soutenu, les officiels locaux et les entreprises qui nous ont encouragé, l'Etat du Texas, les employés du Circuit of the Americas et Bernie."

Pourtant, il est probable que les fonds ont été débloqués par une autre personne que ceux cités précédemment. En effet, Bobby Epstein dispose d'une importante fortune et a été une des personnes centrales depuis le début du projet. Red McCombs ne manque donc pas de le remercier personnellement. L'intéressé déclare ainsi : "Nos investisseurs ont toujours cru que ce projet apporterait d'énormes bénéfices pour notre région et constituera un important moteur pour l'économie. Nous maintenons notre objectif d'être d'importants partenaires de la communauté alors que nous sommes en train d'établir une plateforme pour les sports et le divertissement. Nous sommes fiers que la vision de Tavo d'apporter la F1 au peuple du Texas devienne une réalité."

Quant à Bahrain, la FIA semble se diriger vers la même situation embarassante qu'en 2011. En effet, elle a fait le choix de maintenir le royaume au calendrier alors que les heurts politiques sont de plus en plus violents. Ainsi l'ambassade de Grande-Bretagne a été la cible d'un attentat à la bombe cette semaine tandis qu'une manifestante a succombé à ses blessures. Néanmoins, la FIA n'a pas voulu enlever une importante source de revenus à Bernie Ecclestone puisque celui-ci avait tout de même reçu les 40 millions de dollars prévus dans le contrat pour accueillir la première épreuve de la saison dernière. Il est donc possible que le même scénario se reproduise, à savoir une succession d'annonces et de contre-annonces avec la fédération locale qui finit par céder dans la dernière ligne droite...

La situation de la Corée est plus classique : les organisateurs locaux trouvent la facture trop élevée par rapport aux revenus tirés de la billetterie. Même si aucun signe laisse à croire qu'un nouvel accord ait été trouvé entre les deux parties, il est fort probable que le statut quo est acceptable pour tout le monde. Chaque partie se laisse donc le bénéfice du temps de reflexion avant de ne prendre une décision trop attive.

Le calendrier final pour 2012 est donc le suivant :

11/03 Australie (Melbourne)

25/03 Malaisie (Sepang)

15/04 Chine (Shanghai)

22/04 Bahrein (Sakhir)

13/05 Espagne (Barcelone)

27/05 Monaco (Monte-Carlo)

10/06 Canada (Montreal)

24/06 Europe (Valence)

08/07 Grande-Bretagne (Silverstone)

22/07 Allemangne (Hockenheim)

29/07 Hongrie (Budapest)

02/09 Belgique (Spa-Francorchamps)

09/09 Italie (Monza)

23/09 Singapour (Singapour)

07/10 Japon (Suzuka)

14/10 Corée (Yeongam)

28/10 Inde (New Delhi)

04/11 Abu Dhabi (Yas Marina)

18/11 Etats-Unis (Austin)

25/11 Brésil (Interlagos)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article