Austin ravi d'être repoussé au mois de novembre

Publié le par Matthieu Piccon

Austin - Nick Craw, Tavo Hellmund, Peter WahlLes organisateurs d'Austin n'avaient pas manqué de faire savoir qu'ils n'étaient pas ravis d'être placés au mois de juin, en raison des fortes températures qui règnent au Texas à cette période. C'est pourquoi ils sont ravis que le calendrier révisé avancé par Bernie Ecclestone place leur épreuve au 18 novembre 2012.

Tavo Hellmund, le président d'United States Grand Prix, a ainsi déclaré : "Depuis le début du projet, j'ai espéré avoir une date en fin de saison et j'y vois un signe très positif que la Formule Un veut que son événement aux Etats-Unis dépasse toutes les espérances. M. Ecclestone a des douzaines de contraintes conflictuelles lorsqu'il doit établir le calendrier des courses. Il doit équilibrer les intérets des équipes avec ceux des organisateurs et, même, considérer la situation unique de chaque pays d'accueil. Mettre notre course en fin de saison est une magnifique place pour accueillir le monde l'an prochain. Je ne pourrais pas être plus reconnaissant d'un point de vue tant personnel que professionnel."

L'un des intérêts immédiats d'être en fin de saison, outre le problème des chaleurs estivales, est que, si le championnat n'est pas encore joué, cela ne manquera pas d'augmenter le nombre de spectateurs et de téléspectateurs autour de l'épreuve américaine. De plus, cela offre cinq mois supplémentaires pour finir tous les travaux d'infrastructures, ce qui ne peut jamais être négatif pour une épreuve qui veut faire forte impression lors de sa première édition.

Ce changement de date ne devrait pas remettre en cause l'octroi des 25 millions de dollars par le fonds spécifique prévu par la législation texane, comme le reconnait Wayne Hollingsworth, un des membres du comité d'organisation de l'événement local : "Notre demande à l'Event Trust Fund a été complétée et a été soumise. Nous apprécions le soutien que l'équipe du controleur de gestion nous a apporté. Même si nous n'avons pas complètement analysés les conséquences d'un changement potentiel de dates pour la course, nous pensons que, s'il est mis en place par la FIA, n'aura pas de conséquences pour l'éligibilité de la course de Formule 1 au Major Trust Fund mais pourrait avoir un impact sur le timing. Et si l'événement change bien de date, afin de respecter les critères, nous ferons une mise-à-jour de notre demande fondée sur la nouvelle date et nous espérons avoir l'autorisation plus tard dans l'année."

Pourtant, ce changement de dates ne fait pas que des heureux. Ainsi les équipes se sont plaintes qu'elles allaient devoir faire face à sept épreuves en seulement dix semaines. Par rapport à l'épreuve d'Austin, le problème particulier est qu'il n'y a aucun vol direct entre la capitale texane et Sao Paulo, où devrait avoir lieu la course suivante... une semaine plus tard !

Publié dans Circuits, Austin, Etats-Unis, COTA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article