Les audiences TV de la F1 en baisse

Publié le par Matthieu Piccon

Brawn GP - Rubens Barrichello, Jenson ButtonUne récente étude a établi que les audience télés de la Formule 1 avaient sérieusement baissé, passant de 600 millions de téléspectateurs cumulés en 2008 à 520 millions pour la saison 2009, soit une baisse de plus de 10%.

Des épreuves asiatiques retardées

Les raisons les plus souvent avancées sont le décalage des départs des épreuves asiatiques. Ainsi Singapour se court totalement de nuit, Abu Dhabi a été surnommé le Grand-Prix du crépuscule puisqu'il commence de jour pour finir de nuit. De même, l'Australie et la Malaisie ont également retardé l'heure de départ afin qu'elle soit plus en accord avec les horaires européens, soit le coeur de l'audience. On avait vu quels dégâts ce décalage avait pu provoquer puisque le Grand-Prix de Malaisie n'avait pu reprendre après la forte pluie qui s'était abattue sur Sepang pour manque de visibilité.

Mais le problème de ce décalage, c'est que, désormais, la Formule 1 entre en confrontation avec des sports encore plus populaires dans cette région du monde : le football et le cricket, qui se déroulent en soirée. La F1 se prive donc d'une partie non négligeable de spectateurs locaux alors que l'Asie représente un tiers des revenus (sachant que l'Europe en représente 60%) et que c'est une cible de conquête jugée prioritaire par Bernie Ecclestone.

Une course en moins

Mais ce que les analystes oublient, c'est que le nombre d'épreuves a baissé entre 2008 et 2009. Ainsi le Canada a disparu du calendrier alors que c'est l'une des épreuves les plus appréciées par les (télé)spectacteurs et également la seule venue du Formula One Circus sur le continent nord-américain (l'Amérique peut également compter sur le Brésil) depuis le départ d'Indianapolis. Le retour à Montréal devrait permettre de faire remonter les audiences,tout comme la venue d'une nouvelle épreuve, en l'occurrence la Corée du Sud. On peut donc s'attendre que les scores remontent en 2010. Le retour de la super-star Michael Schumacher permettra également de faire remonter les parts de marché des télévisions qui diffusent la Formule 1, à commencer par RTL en Allemagne.

Publié dans Media, Audiences TV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article