Angry Birds revient chez Lotus à Austin avec Star Wars

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus---Angry-Birds-Star-Wars.pngAprès Batman à Silverstone, Lotus va accueillir une autre marque de films célèbre : Star Wars. En effet, LucasFilm s'est associé à Rovio pour créer Angry Birds Star Wars.

Ce n'est pas la première venue de ces deux marques en F1. Ainsi on se rappelle encore des mécaniciens de Red Bull en tenue de Stromtroopers lors d'un Grand-Prix de Monaco afin de célébrer la sortie du nouvel épisode de la saga, en 2005. Quant à Rovio, dont Angry Birds est le produit-phare, elle a joué sur sa nationalité finlandaise pour devenir un sponsor personnel d'Heikki Kovalainen depuis le début de la saison 2012.

De plus, Angry Birds et Lotus ont déjà été associés cette saison lorsque le célèbre jeu pour smartphones et tablettes avait créé une déclinaison spéciale aux couleurs de l'équipe pour célébrer le 500ème Grand-Prix de l'écurie d'Enstone.

Harri Koponen, le directeur général adjoint de Rovio, a ainsi déclaré : “Nous sommes extrêmement heureux de nous associer de nouveau avec Lotus F1 Team à la suite de notre récent accord avec Lucasfilm. ‘Angry Birds Star Wars’ est notre nouvelle exploration vers de nouveaux horizons du divertissement. Et quelle meilleure façon de mettre en valeur et d’exposer notre jeu que le nouveau Grand Prix des Etats-Unis ? Nous sommes très enthousiastes à l’idée de revenir sur la voiture, après l’opération réussie de Monaco. Nous sommes aussi impatients de prolonger notre relation avec Lotus F1 Team jusqu’aux confins de la galaxie."

Le jeu va donc bénéficier d'une très bonne visibilité sur les monoplaces de Kimi Raikkonen et Romain Grosjean puisque son logo sera présent au-dessus du radiateur et des jambes des pilotes. Le dispositif de communication est également complété par un jeu-concours sur la page Facebook du jeu.

Il est également fort probable que cette annonce ne soit que la première d'une longue série d'accords dans le cadre du retour de la F1 aux Etats-Unis. En effet, ce pays reste la première puissance mondiale, avec une économie qui semble renouer avec la croissance. Les entreprises américaines, qui disposent d'importantes liquidités de par leurs profits importants et le gel de nombreux investissements, pourraient donc saisir l'opportunité de l'épreuve d'Austin pour nouer des relations avec des écuries. Cette stratégie pourrait être d'autant plus payante que la F1 est désormais largement présente en Asie, qui constitue une cible-clé pour les multinationales américaines.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article