Adrian Sutil auteur d'une agression sur un responsable de Genii

Publié le par Matthieu Piccon

Force-India---Adrian-Sutil-copie-1.jpgIl est fréquent que lorsque les moteurs s'arrêtent, les pilotes et membres des équipes se rejoignent en boite de nuit pour décompresser après la pression du week-end.

La course de Shanghai n'a pas dérogé à la règle. Mais il semblerait que la fête aurait dérapé et qu'Adrian Sutil aurait poignardé avec un verre cassé un des responsables de Genii Capital.

C'est le commentateur Jean-Louis Moncet qui précise ses propos lors du dernier Grand-Prix de Turquie : "En fait, sous l’effet de je ne sais quoi, (l’alcool ?), Sutil a blessé Eric Lux, l’un des propriétaires de Genii Capital, dans une boîte de nuit dimanche soir en Chine. Il a cassé un verre et s’en servi comme d’un poignard dans le cou de Lux, qui est passé à côté de la mort, mais l’artère jugulaire n’a heureusement pas été touchée. Des points de sutures ont été nécessaires et Lux est également victime de problème d’audition depuis."

L'affaire pourrait avoir de sérieuses conséquences pour le pilote allemand puisque la FIA a mis en place un code de bonne conduite pour que le dérapage de Lewis Hamilton en Australie l'an passé (il avait effectué des burns-out en plein centre de Melbourne pour faire plaisir à des fans...) ne se reproduise pas. Il pourrait donc y avoir sanction de la part de la fédération.

Si le pilote Force India reconnait qu'il était en boite de nuit ce dimanche soir-là, il estime que cela n'a rien à voir avec son métier puisqu'il était présent dans le cadre de sa vie privée : Le 17 avril 2011, j’étais à une soirée après la course du Grand-Prix de Chine. Durant cette soirée, dans laquelle je me trouvais dans le cadre de ma vie privée, j’ai commis une action très malheureuse dans laquelle j’ai blessé de manière parfaitement involontaire une autre personne. Je regrette beaucoup l’accident et me suis excusé. Il s’agit d’un accident privé qui n’est pas en relation avec la Formule 1, je vous demande alors de comprendre que je n’en dirai pas davantage sur cet incident."

Si la FIA devait considérer qu'elle devait sanctionner le pilote, cela pourrait faire les affaires d'un autre pilote allemand de chez Force India, Nico Hülkenberg. En effet, si Adrian Sutil devait être sanctionné pour son geste en Chine et serait interdit d'une ou plusieurs courses, son compatriote pourrait en profiter pour se remettre sous les feux des projecteurs. On peut se rappeler qu'un certain pilote avait pu faire ses débuts en F1 parce que Bertrand Gachot avait eu une altercation avec un chauffeur de taxi londonien. Son nom ? Michael Schumacher...

Autre aspect de l'affaire, son ami Lewis Hamilton a effectué un témoignage en sa faveur. Or l'histoire racontée par les caméras de surveillance de la dite boite de nuit ne semble pas dire la même chose...

Commenter cet article