Abu Dhabi 2009 : Loeb renonce

Publié le par Matthieu Piccon

Toro-Rosso---Sebastien-Loeb.jpgFinalement, Sébastien Loeb ne va pas sauter le pas et a décidé de renoncer à la participation au Grand-Prix d'Abu Dhabi prévu dans deux semaines.

Depuis quelques temps déjà, on annonçait que le quintuple champion du monde (il peut remporter un sixième titre consécutif le week-end prochain lors du rallye de Grande-Bretagne) comme possible pilote Toro Rosso lors du Grand-Prix du crépuscule.

Plusieurs éléments tendaient pour valider une telle venue. La première est, bien évidemment, la volonté du pilote qui a tout gagner en rallye de se confronter à d'autres disciplines. Il a ainsi déjà participé aux 24 heures du Mans au sein de l'écurie Pescarolo. A l'époque, cela avait été rendu possible par le sponosring de Playstation de Citroen en rallye et de l'écurie de la légende du Mans.

Cette fois, l'affaire aurait pu se faire grâce à Red Bull qui sponsorise la C4 WRC du Français et qui possède deux écuries en F1, Red Bull Racing et Toro Rosso. Il paraissait délicat de changer un pilote en cours de saison d'une équipe qui finit deuxième du championnat, surtout que Sebastian Vettel se bat encore pour la place de vice-champion du monde. Il restait donc l'option Toro Rosso où il n'aurait pas été trop dur de trouver une place.C'est surement le rookie Jaime Alguersuari qui aurait laissé sa place, ses résultats étant quelques peu décevants depuis son arrivée en cours de saison.

Sébastien Loeb avait ainsi fait un essai au sein d'une voiture de GP2 il y a quelques semaines afin de s'habituer à la conduite d'une monoplace de haut niveau. Ses quelques essais chez Renault et Red Bull sur le circuit de Barcelone pendant les trêves hivernales ne sont pas suffisants pour appréhender tous les aspects requis par un week-end de Grand-Prix.

Le Français s'en est bien rendu compte et a donc décidé de renoncer à son projet. Mais cela ne devait pas "faire assez bien" de renoncer purement et simplement. Il a donc fallu trouver une "excuse" valable. Celle-ci arrive donc dans la bouche de l'attachée de presse de Citroen : "Oui, Sébastien Loeb ne courra pas à Abu Dhabi car il n'a pas eu de Super Licence."  Pour obtenir le précieux sésame, il faut avoir participé à au moins participer à cinq courses de la saison précédente ou avoir remporté un championnat de promotion reconnu par la FIA. Evidemment, le WRC ne rentre pas dans cette catégorie. Il paraît, toutefois, étonnnant que le problème ne surgisse que maintenant alors que cela fait des semaines, voire des mois que l'idée est évoquée. Citroen et Loeb ont donc trouvé une raison politiquement correcte de ne pas participer à une course où les chances de briller étaient infimes.

Le Grand-Prix d'Abu Dhabi perd donc encore de l'intérêt puisque les deux titres sont attribués depuis le Grand-Prix du Brésil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article