8 ans et demi de prison pour Gerhard Gribkowsky

Publié le par Matthieu Piccon

Force India - Bernie EcclestoneLa justice allemande a donc rendu son verdict : Gerhard Gribkowsky a été reconnu coupable d'abus de confiance, évasion fiscale et corruption. L'ancien banquier de Bayern LB a donc écopé d'une peine de huit ans et demi de prison.

C'est donc la fin d'une affaire, qui a commencé en janvier 2011 avec l'arrestation du banquier allemand. A l'époque, le procureur de Munich souhaitaot connaître la provenance exacte des 50 millions d'euros investis par l'ancien membre du conseil d'administration de la banque dans une fondation autrichienne en 2008.

Le juge Peter Noll a donc tranché et a estimé que les faits étaient suffisamment graves pour justifier un emprisonnement aussi long. En effet, selon le code judiciaire allemand, la corruption peut entrainée des peines de prison entre trois mois et cinq ans.

Le procureur bavarois, Christoph Rodler, n'a, par ailleurs, pas manqué de citer une grande figure de cette affaire, à savoir Bernie Ecclestone. Au cours de l'instruction, celui-ci avait reconnu avoir effectué un versement de 14 millions de livres sterling afin de faire taire le banquier allemand quant à de possibles accusations de fraude fiscale. Gehrard Gribkowsky aurait ainsi menacé de contacter le fisc britannique pour indiquer que Bernie Ecclestone disposait d'un contrôle effectif du Bambino Trust, officiellement détenu par l'épouse d'alors du milliardaire britannique, Slavica Ecclestone.

Pour Christoph Rodler, Bernie Ecclestone n'est pas une innocente victime d'extorsion mais bien "un complice dans un acte de corruption". S'il n'a encore été accusé d'aucune plainte en Allemagne ou en Angleterre, Bernie Ecclestone pourrait donc être la cible des deux systèmes judiciaires. Le Serious Fraud Office britannique a fait savoir en novembre dernier qu'il pourrait s'intéresser de très près à cette affaire puisque les enjeux financiers sont à la hauteur des sommes d'argent brassées en Formule 1.

La grande question qui n'a pas encore eu de réponse est : comment Bernie Ecclestone et Bambino Trust, qui sont considérées comme deux entités totalement distinctes l'une de l'autre, ont-ils pu effectuer un versement au banquier allemand, sans aucune consertation. Pourtant, les déclarations de Bernie Ecclestone laisse à penser que seul lui était véritablement menacé par la révélation (vraie ou fausse) de Gehrard Gribkowsky.

Néanmoins, le grand argentier de la Formule 1 dispose d'une fortune lui permettant de s'offrir les meilleurs avocats. Une procédure contre lui prendrait donc des années à aboutir. Or Bernie Ecclestone est déjà âgé de 81 ans...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article