La F1 en pleine tourmente

Publié le par Matthieu Piccon

Toyota - 1er virageC'est la plus grande confusion qui règne actuellement autour de la présence des équipes en Formule 1 la saison prochaine.

Alors que toutes les équipes s'insurgent contre la décision unilatérale de la FIA de limiter le budget à 40 millions de livres sterling (45 millions de dollars) et contre la décision d'imposer deux réglements différents selon que les équipes acceptent ou non ce résultat. Ainsi de nombreuses équipes actuelles (Toyota, Red Bull, Toro Rosso, Ferrari, Renault) ont d'ores et déjà menacé de se retirer dès la fin de la saison si cette règle n'est pas modifiée.

Mais d'autres écuries ne veulent pas franchir le pas de la menace ouverte. Ainsi Mercedes-Benz a déclaré aujourd'hui, via son vice-président Norbert Haug, "nous voulons parvenir à une solution commune dans cette affaire et nous pensons que ça peut être fait. Nous ferons tout ce que nous pouvons pour y contribuer." Malgré cela, il estime que les menaces des autres écuries est à prendre au sérieux ! De l'art de ne laisser les autres se mouiller pour vous... Peut-être que la récente clémence de la FIA par rapport au mensonge austalien de McLaren est pour beaucoup dans cette position.

En parallèle, de nouvelles écuries ne demandent qu'une seule chose : faire partie du Formula One Circus dès 2010. Les semaines passées, on a pu entendre des rumeurs via l'arrivée de l'écurie américaine USGP, de Lola ou d'Aston Martin... Mais aujourd'hui est arrivée une information confirmée : la candidature de l'équipe britannique Litespeed. Elle dispute depuis le milieu de la saison 2008 le championnat de Formule 3 britannique. Pour renforcer ses chances d'être présente la saison prochaine, elle s'est alliée avec MGI Ltd, dont le directeur est un certain Mike Gascoyne, qui oeuvra chez Tyrell, Jordan, Benetton et Toyota.

Il faut donc attendre le 12 juin pour y voir plus clair puisque c'est la date à laquelle sera déclarée la liste des 13 écuries autorisées à disputer le championnat 2010. Le rendez-vous de demain vendredi 15 entre la FIA, la FOTA et Bernie Ecclestone sera donc capital.

Publié dans FIA-FOTA-GPDA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article