28% de Williams seront introduits à Francfort

Publié le par Matthieu Piccon

Williams - Frank WilliamsNous en savons désormais un peu plus sur les plans financiers de Williams : il y a une dizaine de jours, l'écurie de Grove avait fait connaître son intention de s'introduire en Bourse. Cela sera fait à Francfort dès la fin du mois de février, où 28% seront proposés aux investisseurs et aux particuliers.

C'est le très sérieux Wall Street Journal qui révèle l'information. Mais nous rejoignons son analyse quant au fait qu'il y a peu de chances que des investisseurs professionnels soient prêts à investir sérieusement au sein de l'écurie de Sir Frank.

En effet, l'objectif premier d'une écurie, comme de toute organisation sportive, n'est pas de gagner de l'argent. Il s'agit d'être le meilleur et de remporter des courses. Pour ce faire, l'objectif est d'attirer les meilleurs dans tous les domaines clés (ingénierie, pilotes, stratèges...), ce qui est particulièrement cher dans une discipline comme la Formule 1.

Williams ne sera pas la première équipe sportive à faire son entrée en Bourse puisqu'une équipe de football comme l'Olympique Lyonnais y est déjà présent depuis des années. Et le moins que l'on puisse dire est que les résultats ne sont pas brillants d'un point de vue rentabilité : lors de son introduction en 2007, le prix de l'action a été fixé à 24€. Quatre ans plus tard, l'action n'est guère au-dessus des 6€, ce qui représente une décote de près de 70% !

Un tel placement est d'autant moins intéressant pour les investisseurs puisqu'étant limités à un maximum de 28%, ils n'auront que très peu d'emprise sur le destin de l'entreprise. D'autant plus chez Williams, réputé ne pas faire grand cas des désiratas extérieurs. Ainsi la politique appliquée a toujours été de faire primer l'écurie sur les pilotes. Damon Hill, remercié à l'issue de son titre en 1995, ou, plus récemment, Nico Hülkenberg pourront en témoigner. Il y a donc peu de chances qu'il en soit différemment avec les actionnaires, qui ne devront certainement pas s'attendre à pouvoir obtenir un quelconque dividende.

Mais cette cotation forcera l'écurie a révélé ces comptes, ce qui nous permettra d'en savoir plus sur la santé financière d'une écurie, qui détient le troisième palmarès de l'histoire de son sport. Nous ne manquerons donc pas de l'examiner en détail pour vous en fournir les détails les plus intéressants.

L'offre s'adresse donc particulièrement aux fans de l'écurie ou du sport en général, qui ont toujours rêvé de pouvoir détenir une partie d'une écurie de Formule 1.

Publié dans Williams

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article