2013 pourrait voir les constructeurs revenir en force

Publié le par Matthieu Piccon

Toyota---1er-virage.jpg2009 a une année horribili pour l'industrie automobile mondiale et de nombreux constructeurs ont beaucoup souffert. Ils ont donc décidé de se retirer massivement de la Formule 1, à cause de ses coûts trop importants et du manque de synergie avec les voitures de M. Tout-le-monde. Mais 2013 pourrait inverser la tendance.

En effet, 2013 sera une année charnière pour la Formule 1 avec une toute nouvelle réglementation technique. L'une des principales évolutions concerne les moteurs, qui passeraient des très polluants V8 atmosphériques actuels à des quatre cylindres turbo. Ce changement permettrait de proposer des véhicules moins polluants et qui aideraient les constructeurs à améliorer les performances de leurs moteurs pour véhicules de série.

Dans la même volonté d'être plus écologique, le KERS serait réintroduit mais avec des propriétés beaucoup plus recherchées : 150 chevaux supplémentaires (il n'en comptait que 80 en 2009) pendant 15 secondes (au lieu de 6). Cela fait d'autant plus de sens pour les constructeurs, qui sont tous en train de développer leurs technologies pour proposer des voitures 100% électriques. Renault est en pointe sur le sujet et pourrait donc concilier sa communication autour de la F1 et sa gamme électrique, qui sont, à l'heure actuelle, aux antipodes l'une de de l'autre.

Cette nouvelle réglementation pourrait séduire Porsche. Le constructeur de Stuttgart, qui a intégré le groupe Volkswagen à l'issue d'une bataille boursière homérique, est actuellement engagé en endurance au sein de la catégorie LMP1, où il se bat contre l'une de ses marques cousines, Audi. Or la marque aux anneaux connait beaucoup plus de succès. La logique de groupe voudrait donc que l'une des deux marques se retire et il semble plus logique que ce soit Porsche qui se retire. Il participerait ainsi déjà aux discussions engagées sur le moteur à partir de 2013 afin de faire son retour en Formule 1. Pourtant,le constructeur allemand ne dispose pas d'une très longue histoire avec la catégorie reine du sport automobile puisqu'il n'a été présent sous sa propre marque que pour 35 Grand-Prix, dont la dernière fois en 1991 avec Footwork. Dans les années 1980, son succès avait été plus marquant avec son association avec McLaren sous l'appellation TAG Porsche.

Autre constructeur qui serait éventuellement intéressé par un retour serait... Honda ! Cette rumeur, née dans les paddocks de son circuit de Suzuka, aurait de quoi surprendre alors que la marque japonaise est passée à côté de l'occasion d'être sacrée la saison passée, en cédant son écurie à Ross Brawn. Un groupe d’étude aurait même été mandaté en interne pour étudier cette possibilité.

Nous verrons donc si le Conseil mondial de la FIA, qui doit se prononcer en décembre prochain, permettra de faire revenir des constructeurs jugés persona non grata à la fin de l'époque Mosley au profit d'écuries comme USF1 (qui n'a jamais parcouru le moindre kilomètre) ou HRT (qui est à peine plus rapide que des monoplaces de GP2)...

Publié dans Moteurs, Porsche, Honda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article