Davantage d'Europe, pas d'Amérique

Publié le par Matthieu Piccon

Le calendrier de F1 compte désormais 13 épreuves confirmées, avec la confirmation de trois épreuves non prévues initialement et l'annulation de la tournée américaine.

La saison 2020 restera définitivement dans les annales. Ainsi pour la nouvelle série d'épreuves annoncées par la F1, nous pouvons retrouver une course absente du calendrier depuis 2013 (Nurburgring), une autre depuis 2006 (Imola) et une autre qui n'a tout simplement jamais accueilli la F1 en compétition (Portimao).

Pour les dénominations officielles, les promoteurs se sont montrés créatifs puisque l'épreuve au Nurburgring sera officiellement le Grand Prix d'Eifel afin de ne pas utiliser l'appellation Grand Prix d'Allemagne pour les droits sont actuellement détenus par Hockenheim mais qui ne pouvait pas accueillir d'épreuves en raison des mesures imposées par le Bade-Würtenberg. Quant à Imola, il ne prendra plus son appellation de Saint-Marin, comme cela pouvait être le cas dans le passé, mais sera désormais connu sous le nom de Grand Prix d'Emilie-Romagne.

Ces épreuves promettent de nombreuses découvertes puisque les équipes ne peuvent bénéficier de leurs habituelles légions de données pour affiner en amont les réglages. On peut ainsi se dire que les simulateurs vont tourner à plein régime afin de préparer ces événements. Cela sera d'autant plus crucial pour Imola que la F1 va tenter un format inédit de deux jours au lieu de trois, avec une seule séance d'essais libres avant la qualification. Avec les venues déjà annoncées à Monza et au Mugello, l'Italie va donc accueillir trois épreuves sur la même saison. Pour retrouver trace d'un pays accueillant trois épreuves, il faut remonter à 1982 et les Etats-Unis.

Justement, les Etats-Unis et les Amériques de manière générale seront les grandes absentes du calendrier puisqu'il vient d'être confirmé qu'aucune course n'y aurait lieu en raison de la crise sanitaire qui ravage les Etats-Unis, le Brésil et le Mexique. Quant au Canada, il n'était tout simplement pas viable d'y faire un aller-retour pour une seule course, surtout au mois d'octobre où la météo peut déjà se montrer très rude.

Si l'on sait déjà que la saison va se terminer dans le Golfe persique (Bahrain et Abu Dhabi) et que Liberty Media vise toujours entre 15 et 18 courses pour la saison, l'inconnue est désormais de savoir si une incursion en Asie du Sud-Est aura tout de même lieu ou si le paddock ne visitera quasiment que l'Europe cette année.

Reste également la question de savoir si Barcelone pourra bien faire venir le Formula One Circus alors que le nombre de cas de Covid-19 augmente drastiquement en Catalogne. L'alternative envisagée serait alors de tenir une troisième course à Silverstone, qui a le mérite d'être proximité des sièges de la majorité des équipes du plateau. Pour l'intérêt sportif, on repassera...

Circuit Dates
Red Bull Ring (Autriche) 3 - 5 juillet
Red Bull Ring (Autriche) 10 - 12 juillet
Hungaroring (Hongrie) 17 - 19 juillet
Silverstone (Grande-Bretagne) 31 juillet - 2 août
Silverstone (Grande-Bretagne) 7 août - 9 août
Barcelone (Espagne) 14 - 16 août
Spa-Francorchamps (Belgique) 28 - 30 août
Monza (Italie) 4 - 6 septembre
Mugello (Italie) 11 - 13 septembre
Sotchi (Russie) 25 - 27 septembre
Nurburgring (Allemagne) 9 - 11 octobre
Portimao (Portugal) 23 - 25 octobre
Imola (Italie) 31 octobre - 1er novembre
2006, dernière année où Imola a accueilli la F1

2006, dernière année où Imola a accueilli la F1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article