La bataille de Maranello peut commencer

Publié le par Matthieu Piccon

Sebastian Vettel a jeté un pavé dans la marre en annonçant son départ de Ferrari à la fin de la saison 2020. Qui sont les prétendants pour le remplacer ?

En cette période de confinement et de pénuries de vraies informations sportives, Ferrari ne pouvait que déclencher une nuée de réactions avec l'annonce que Sebastian Vettel ne prolongerait pas son contrat au-delà de la saison 2020.

Un baquet chez Ferrari a forcément une valeur à part dans le paddock, pas toujours rationnelle lorsque l'on regarde le palmarès récent de la Scuderia, toujours sans le moindre titre depuis 2007. Il n'empêche que le nombre de prétendants sera nombreux, d'autant plus que de nombreux pilotes vont être disponibles.

Rapidement, deux noms ont rapidement pris les devants parmi les favoris : Carlos Sainz et Daniel Ricciardo. L'Espagnol s'est imposé comme le leader naturel chez McLaren, aux côtés de son débutant de coéquipier Lando Norris. En progression ces dernières années, déjà passé par trois équipes différentes, il dispose d'un solide bagage d'expérience et a le mérite d'être jeune. Il serait donc potentiellement aux côtés de Charles Leclerc pendant plusieurs saisons, apportant une stabilité bienvenue alors que la réglementation technique va beaucoup changer en 2022.

Du côté de Daniel Ricciardo, la tentation pourrait être grande de quitter Renault, qui n'a pas tenu ses promesses au cours de la saison passée. Alors que le plan était de lutter pour le podium, l'équipe française a reculé dans la hiérarchie alors que Red Bull, son ancienne équipe, a été en mesure de s'imposer à plusieurs reprises par l'intermédiaire de Max Verstappen. L'Australien pourrait être donc tenté de rejoindre la Scuderia et apporter son expérience et sa capacité à gagner des courses lorsque son matériel le lui permet.

Dans les deux cas précédents, la grande question est de savoir quelle sera leur capacité à être un pilote numéro 2 puisque Charles Leclerc, avec son contrat de long terme, s'est clairement imposé comme le nouveau patron de Maranello.

Cette question ne se pose pas avec les deux candidats suivants, que sont Valtteri Bottas et Antonio Giovinazzi. Le Finlandais a prouvé qu'il savait parfaitement observer les consignes d'équipe depuis qu'il est passé chez Mercedes. L'intérêt pour Ferrari serait donc de disposer d'un solide pilote, avec une parfaite connaissance du principal adversaire et ainsi le forcer à promouvoir rapidement un nouveau pilote. Quant à l'Italien, il est le protégé de la Scuderia depuis des années, ce qui lui a permis d'obtenir un baquet chez Alfa Romeo. Il serait ainsi le premier Italien à piloter pour Ferrari depuis Nicola Larini et Ivan Capelli en 1992 (si l'on omet l'intermède Fisichella et Badoer en 2009 pour remplacer Felipe Massa, blessé).

Le dernier candidat évident n'est évidemment pas des moindres, à savoir Lewis Hamilton. Le sextuple champion du monde peut égaler Michael Schumacher cette saison et pourrait se laisser tenter de le détrôner des tablettes, avec un passage chez les Rouges. Mais un tel scénario se heurte à la forte fidélité qui le lie à Mercedes et Toto Wolff, sans oublier que reste la question de la gestion des pilotes avec la présence de Charles Leclerc et la perspective de changer d'écurie alors qu'il ne lui reste plus beaucoup de saison en F1.

Enfin parmi les hypothèses plus improbables, on peut rajouter à la liste Nico Hülkenberg, sans volant et qui aurait une grosse volonté d'enfin rejoindre une équipe de pointe et viser un premier podium dans la catégorie. Mais on imagine mal la Scuderia adopter une telle approche.

Qui sera aux côtés de Charles Leclerc en 2021 ?

Qui sera aux côtés de Charles Leclerc en 2021 ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article