McLaren veut toujours passer chez Mercedes en 2021

Publié le par Matthieu Piccon

Alors que la réglementation technique a été repoussée à 2022, McLaren n'entend pas pour autant retarder son changement de motoriste.

En septembre dernier, McLaren annonçait sa volonté de quitter Renault à l'issue de la saison 2020 afin d'opter pour Mercedes. Le timing était alors idéal puisque cela devait coïncider avec la révolution technique de grande ampleur, qui permettait donc de s'éviter de gros travaux d'adaptation.

Cependant, cette stratégie a été compromise par la crise du coronavirus, qui perturbe fortement le début de saison. Dans ce contexte, l'ensemble des équipes se sont mises d'accord pour repousser la nouvelle réglementation technique à 2022. On pouvait donc se demander si McLaren allait également contacter les deux motoristes pour repousser l'échéance. Il n'en est rien comme l'équipe l'a réaffirmé dans un communiqué : "Nous allons utilisé le moteur Mercedes en 2021 comme prévu et nous allons adapter notre châssis actuel.

Par contre, cela va avoir un impact non négligeable pour l'équipe de Woking puisqu'elle va nécessairement devoir changer son châssis pour l'adapter à l'unité de puissance de Mercedes, aux spécifications forcément différentes de celles de Renault tout en préparant activant la bascule sur la réglementation 2022. Si la saison actuelle finit bien par être lancée, les développements techniques pourraient ainsi être bien limités afin de ne pas trop compromettre les deux saisons à venir.

Une complexité supplémentaire pour McLaren

Une complexité supplémentaire pour McLaren

Publié dans McLaren, Moteurs, Mercedes, Renault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article