Le Grand Prix de Bahrain aura bien lieu mais à huis clos

Publié le par Matthieu Piccon

En lieu et place d'une annulation pure et simple, Bahrain a opté pour une solution intermédiaire : l'épreuve se tiendra à huis clos.

La question se faisait de plus en plus pressante : alors que des cas de Coronavirus ont été détectés dans le pays, fallait-il maintenir l'organisation du Grand Prix à Bahrain, prévu le 22 mars ? Les organisateurs ont ainsi opté pour une optique à mi-chemin : oui, le Grand Prix aura bien mais à huis clos, sans aucun spectateur dans son enceinte.

Deux jours après avoir suspendu les ventes de billets, les organisateurs ont donc annoncé : "En lien avec nos partenaires internationaux et la cellule de crise sanitaire du Royaume, Bahrain a pris la décision que le Grand Prix serait un événement réservé aux participants. En tant que nation-hôte, nous avons une grande responsabilité de veiller au bien-être des supporteurs et de ceux qui vont sur les courses. Avec l'épidémie de Covid-19 à l'échelle mondiale, organiser un événement sportif majeur, ouvert au public et qui permet à des milliers de voyageurs internationaux et de fans locaux d'être en interaction proche ne serait pas une bonne chose à l'heure actuelle."

Cependant, la décision d'annuler la course n'a pas été prise puisque cela se serait traduit par une perte de revenus pour Liberty Media et une perte de visibilité à l'international pour le royaume. Tenir l'épreuve à huis clos n'est pas un sacrifice de taille pour les organisateurs puisque les spectateurs étaient de toute façon peu nombreux à se rassembler au milieu du désert, même si les organisateurs font de leur mieux pour qu'ils aient une bonne expérience et donc une bonne image du pays. C'est pourquoi le circuit a également confirmé que tous les détenteurs de billets seraient remboursés.

La F1 montre bien quel est avant tout un événement télévisé, avec une couverture mondiale. Néanmoins, cette couverture va être quelque peu réduite ou de moindre qualité puisque des chaînes ont déjà décidé que leurs équipes resteraient au quartier général. C'est notamment le cas de la puissante RTL allemande ainsi que M4, la chaine hongroise.

Pendant ce temps, aucune mesure n'est pour l'instant prévue pour le Grand Prix d'Australie, prévu la semaine prochaine.

Les tribunes de Sakhir sont rarement remplies

Les tribunes de Sakhir sont rarement remplies

Publié dans Circuits, Bahrain, Sakhir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article