La révolution technique repoussée à 2022

Publié le par Matthieu Piccon

De par le changement dans le calendrier 2020, les équipes ont accepté à l'unanimité de repousser le changement de réglementation technique à 2022.

Aux grands maux, les grands moyens ! Alors que le calendrier de la saison à venir n'est toujours pas clair et l'annonce du report de trois nouvelles courses aujourd'hui, la FIA et Liberty Media ont également voulu apporter une vision de moyen terme aux équipes. En effet, 2021 devait être l'année du renouveau complet de la discipline, avec de nouveaux Accords Concorde (les accords commerciaux qui régissent la F1 et qui prévoient désormais l'instauration d'un plafond des budgets) et une toute nouvelle réglementation technique, sensée relancer le spectacle en piste.

Cependant, avec une saison 2020 tellement perturbée par l'épisode du coronavirus, l'ensemble des parties prenantes ont pris la sage décision de repousser l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation technique d'une saison : "En raison de l'incertitude financière actuelle, il a été accepté par toutes les équipes qu'elles utiliseraient leur châssis 2020 en 2021, avec le potentiel gel d'éléments supplémentaires qui seront discutés en temps voulu." Moins de courses signifie forcément moins de revenus pour la F1 et donc pour les équipes, qui reçoivent une partie des bénéfices de la discipline. L'idée était donc d'éviter qu'ils se retrouvent dans une situation où elles doivent développer une toute nouvelle monoplace alors que leurs revenus et leur fonctionnement seront largement perturbées cette saison.

C'est pourquoi il a été décidé que le plafond des budgets entrerait bien en vigueur en 2021. Cela va avoir un gros impact puisque cela signifie que les équipes de pointe (Mercedes, Ferrari et Red Bull) ne seront plus en mesure de dépenser sans compter en 2021 afin de financer le développement de leur monoplace pour la saison suivante. Cela devrait donc générer encore davantage d'équité que ce qui était prévu initialement.

Maintenant que cette question est désormais tranchée, reste à savoir où et quand les équipes seront en mesure de prendre la piste pour ce qui compte vraiment pour elles et pour les fans : faire la course !

Il faudra encore attendre avant de voir les nouvelles monoplaces

Il faudra encore attendre avant de voir les nouvelles monoplaces

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article