Le projet Valkyrie-WEC d'Aston Martin en mort clinique

Publié le par Matthieu Piccon

Après des mois de spéculations, Aston Martin a officialisé que son programme Valkyrie pour le WEC et les 24 heures du Mans allait être retardé. Avant d'être annulé ?

Le timing choisi par Aston Martin est quelque peu surprenant : hier, elle faisait une opération de communication en faisant prendre le volant de sa Valkyrie aux deux pilotes Red Bull, Max Verstappe et Alex Albon. Aujourd'hui, elle annonce que le programme WEC de cette même Valkyrie est retardé.

Officiellement, la raison est que le constructeur britannique veut se donner le temps de la réflexion à la suite de la décision de l'ACO et de l'IMSA de créer une catégorie commune, nommée LMDh, bien moins coûteuse que le programme hypercar sur lequel Aston Martin avait annoncé son arrivée en juin dernier. David King, le président d'Aston Martin Racing, a expliqué qu'il s'agissait d'une pause et non d'un arrêt brutal du programme développé en commun avec Red Bull : "Avec un tel changement dans le paysage de l'endurance, la décision de mettre en pause notre arrivée dans la catégorie hypercar du WEC va nous donner le temps pour calmement évoluer le statut du plus haut niveau de la discipline et notre place en son sein."

Mais dans c'est surtout le changement récent au sein de l'actionnariat du constructeur qui explique certainement ce choix. En effet, Lawrence Stroll et ses coinvestisseurs sont désormais au capital et ont décidé de renommer Racing Point en Aston Martin à partir de la saison prochaine, ce qui va apporter une forte visibilité à la marque. Avoir deux programmes au plus haut niveau du sport automobile en parallèle pouvait donc se révéler trop important pour un constructeur aux volumes de ventes relativement limité.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest, n'a ainsi pas manqué de rappeler le contexte dans lequel évolue la mythique marque britannique :  "Depuis quelques mois déjà, nous avions pu enregistrer les difficultés économiques d’Aston Martin, ses interrogations tant sur ses futurs programmes sportifs, à savoir Endurance et F1, que sur ses orientations stratégiques. Les évolutions liées au contexte économique et industriel sont des paramètres qui peuvent toujours survenir en cours de réalisation, de concrétisation de projets pour un constructeur."

Les relations entre les deux parties se doivent cependant de rester cordiales puisqu'Aston Martin a précisé, dans le même temps, qu'elle maintenait son engagement historique dans la catégorie GT avec sa Vantage.

Cependant, cette décision pose une nouvelle fois la question de l'avenir de la discipline alors que Toyota se retrouve donc de nouveau comme le seul constructeur à plancher sur un projet d'Hypercar, à l'exception de l'inconnue Scuderia Glickenhaus, alors que Peugeot a vu son partenaire Rebellion mettre un terme à son implication avant même le début de la collaboration.

Red Bull Content Pool - Verra-ton un jour la Valkyrie sur une grille de départ ?

Red Bull Content Pool - Verra-ton un jour la Valkyrie sur une grille de départ ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article