Williams dans une situation très difficile

Publié le par Matthieu Piccon

Au cœur d'une lutte sans merci pour sa survie, Williams a cédé aux arguments sonnants et trébuchants apportés par Roy Nissany, qui devient pilote de réserve et pourra rouler lors de séances d'essais du vendredi matin.

La situation est grave à Grove, très grave. En effet, si l'équipe Williams est sur une pente descendante ces dernières saisons, la chute semble être sans fin. Elle a connu sa plus mauvaise saison de son histoire, avec un malheureux point rapporté de la campagne 2019 et encore obtenu à l'issue d'un Grand Prix d'Allemagne complètement fou et grâce à la disqualification des deux Alfa Romeo.

D'un point de vue financier, la situation n'est guère plus brillante puisque les résultats en piste sont souvent directement corrélés au budget de l'équipe. La décision prise juste avant de Noël de céder sa division d'ingénierie à un fonds d'investissement est ainsi un signe de désespoir et que toutes les ressources doivent être mobilisées pour maintenir l'équipe de course à flot.

Cela se traduit également dans les choix de pilotes : si elle a la chance de compter sur George Russell, placé par son motoriste Mercedes, le choix pour le second baquet a avant tout été dicté par l'apport financier que l'heureux élu pouvait apporter. C'est ainsi que de nombreux sponsors de Nicholas Latifi ont fait leur arrivée à l'intersaison : cela a commencé par un partenariat renforcé et étendu avec l'entreprise familiale Sofina. Celle-ci sera désormais visible sur l'arrière de l'aileron arrière. Depuis, deux autres sponsors personnels du pilote canadien ont été annoncés chez Williams, à savoir la marque de café Lavazza ainsi que la Royal Bank of Canada.

Mais tout soutien supplémentaire est le bienvenue et on ne peut qu'y voir cette raison pour le recrutement de Roy Nissany en tant que pilote de réserve de l'équipe. Le pilote israélien a, en effet, un CV qui fait loin de rêver et qui ne le présente pas comme un candidat crédible à un baquet en F1. Mais le fils de Chanoch Nissany, qui fut pilote d'essais de Minardi sur le Grand Prix de Hongrie 2005, bénéficie également de sponsors qui le rendent attractif pour Williams. Il est donc déjà garanti de prendre le volant lors de trois vendredi matin ainsi que lors d'une journées d'essais privés pour jeunes pilotes. Lors de ces apparitions, le logo Israel Start-Up apparaîtra sur la monoplace.

On ne peut espérer que cela permettra de contribuer à un budget en hausse et des résultats qui s'améliorent en piste. Au risque que Williams rejoigne la longue liste des stars déchues et disparues de la F1...

Roy Nissany apporte sa contribution à la sauvegarde de Williams

Roy Nissany apporte sa contribution à la sauvegarde de Williams

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article