Alfa Romeo conserve Antonio Giovinazzi

Publié le par Matthieu Piccon

Convoité le second baquet d'Alfa Romeo est bien conservé par Antonio Giovinazzi. Nico Hülkenberg va donc quitter la F1 par la petite porte.

C'était la dernière véritable incertitude quant à la grille 2020 : est-ce qu'Antonio Giovinazzi allait être en mesure de sauver son baquet chez Alfa Romeo ou est-ce que Nico Hülkenberg allait y trouver sa planche de salut pour rester en F1 ?

C'est finalement la première hypothèse qui fut la bonne puisque l'équipe vient d'officialiser qu'elle allait conserver le pilote italien pour une seconde saison complète. L'intéressé bénéficie du soutien de Ferrari, qui rêve de faire revenir un pilote transalpin dans son giron. On peut imaginer que la Scuderia voit en lui un coéquipier idéal pour Charles Leclerc une fois que Sebastian Vettel sera arrivé à terme de son contrat actuel et/ou aura pris sa retraite sportive.

Dans ces conditions, les arguments de l'expérience et des liens entretenus par Nico Hülkenberg avec Frédéric Vasseur n'ont pas été suffisants pour permettre à l'Allemand de trouver refuge dans une équipe, après avoir été délaissé par Renault au profit du jeune Esteban Ocon.

Il faut reconnaître qu'Antonio Giovinazzi n'a pas démérité pour sa première saison complète, après deux ans à traîner sa peine dans le simulateur de Maranello. Si le début de saison fut compliqué et largement dominé par Kimi Raikkonen, sa seconde moitié de saison a plaidé sa cause. Il sait donc que les attentes la saison prochaine seront élevées : "Je ne serai plus un débutant. Je n'aurai donc aucune excuse : je veux être compétitif dès le début du championnat et récompenser toute la confiance que l'équipe a placé en moi."

Quant à Nico Hülkenberg, ses derniers espoirs de rester en F1 se sont donc probablement envolés puisqu'on l'imagine mal aller chez Williams et encore moins intégré le pool de pilotes de Red Bull. Il devrait s'en aller avec le triste record du plus grand nombre de Grand Prix disputés sans signer le moindre podium (175 podiums après celui d'Austin), soit un terrible gâchis après avoir tout remporté dans les formules  de promotion.

Tapis rouge pour Antonio Giovinazzi chez Alfa Romeo

Tapis rouge pour Antonio Giovinazzi chez Alfa Romeo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article