Retour de McLaren chez Mercedes

Publié le par Matthieu Piccon

Retour à la case départ : après avoir quitté une longue relation avec Mercedes en 2015, McLaren a finalement décidé d'adopter de nouveau les moteurs allemands à partir de la saison 2021. Renault n'a donc plus de clients pour ses moteurs.

Les vérités d'un jour ne sont pas celles du lendemain. Ainsi en 2013, Ron Dennis avait fait le choix de quitter Mercedes à l'issue de la saison suivante au nom du fait qu'une équipe de son rang ne pouvait se permettre d'être seulement un client d'un motoriste mais se devait d'être l'équipe principale de son motoriste.

Depuis le dirigeant historique de l'équipe a été prié de faire ses bagages et McLaren a vécu une véritable traversée du désert avec son passage chez Honda. De dépit, l'équipe avait alors opté pour une bascule chez Renault, qui présentait l'intérêt d'être disponible et qui avait prouvé avec Red Bull qu'il était capable de remporter des courses.

Cependant, McLaren a estimé que Renault ne présentait pas des garanties suffisantes pour l'avenir et qu'il n'était pas certain que le motoriste français soit en mesure de se rapprocher du niveau de Mercedes ou de Ferrari. C'est pourquoi l'équipe de Woking a lâché une bombe médiatique dans le paddock de Sotchi en officialisant son retour dans le giron de Mercedes, à partir de la saison 2021 pour au moins quatre saisons : "Cet accord est une étape importante pour notre plan de long terme pour retrouver les succès en Formule 1. Mercedes est une référence en tant qu'équipe et motoriste. Il est donc naturel que nous cherchions à sécuriser une relation avec cette entreprise pour la prochaine étape de notre projet.

De son côté, Cyril Abiteboul s'est borné à expliquer que Renault et McLaren n'avaient pas les mêmes objectifs à moyen terme, où l'équipe française doit être en mesure de se battre pour les titres Pilotes et Constructeurs : "En se projetant au-delà du contrat actuel, en 2021, il est apparu que Renault et McLaren avaient des ambitions différentes pour leur relation. Tous les éléments constitutifs de cette décision ont été envisagés et pesés depuis plusieurs semaines dans la mesure où 2021 sera une saison clé pour toutes les écuries et il est important d'avoir aujourd'hui une vision plus précise des forces et des ambitions en présence. Cette décision est cohérente avec le choix de Renault d'être une écurie complète avec l'ambition de revenir au premier plan."

Mercedes remplit donc son carnet de clients puisqu'il avait déjà annoncé la prolongation de son accord avec Williams jusqu'à 2025. Cela garantit donc sa présence au moins en tant que motoriste. A l'inverse, Renault se retrouve donc dans la situation de ne plus avoir le moindre client parmi les autres équipes, ce qui ne peut que diminuer son influence politique. Si les résultats ne révèlent pas meilleurs qu'aujourd'hui, cela pourrait ainsi ouvrir la porte à un départ par la petite porte de la discipline.

McLaren avait quitté Mercedes à la fin de la saison 2014

McLaren avait quitté Mercedes à la fin de la saison 2014

Publié dans McLaren, Mercedes, Moteurs, Renault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article