McLaren en IndyCar à plein temps

Publié le par Matthieu Piccon

Après deux échecs lors des 500 miles d'Indianapolis, McLaren a décidé de pleinement s'engager dans la catégorie, en s'associant à Arrow SPM, à partir de la saison prochaine.

Cette fois-ci, c'est la bonne : alors qu'en 2017 et 2019, McLaren avait fait une apparition uniquement pour les 500 Miles d'Indianapolis afin de contenter leur pilote-star Fernando Alonso dans sa quête de la Triple Couronne, l'équipe a cette fois-ci décidé de s'engager pleinement dans la catégorie.

Cependant, le désastre de l'édition 2019 a laissé des traces. Barré de chez toutes les équipes motorisées par Honda en raison de la relation conflictuelle en F1, McLaren s'était associé avec Carlin, qui n'avait qu'une année d'expérience dans cette catégorie. Le résultat fut catastrophique et très embarrassant puisque Fernando Alonso ne fut même pas en mesure de passer le stade des qualifications, après une série incroyable de loupés, dont celui de ne pas avoir de volant disponible à une semaine des premiers essais libres...

Pour 2020, tout change ou presque. En effet, Bob Fernley, à la tête du projet après son renvoi de chez Force India/Racing Point, fut remercié dans la semaine suivant l'élimination. C'est désormais Gil de Ferran qui sera à la manœuvre chez McLaren. Il apporte avec lui ses deux titres de champion en CART et sa victoire aux 500 miles d'Indianapolis (2003).

Quant à l'équipe partenaire, il s'agira désormais d'Arrow SPM. Le lien entre les deux structures est ainsi à chercher du côté du sponsor-titre, Arrow, qui était présent chez McLaren pour sa participation à Indianapolis et est également un sponsor de l'équipe en F1.

La structure co-détenue par Sam Schmidt et Ric Peterson va ainsi être la base opérationnelle alors que McLaren va apporter son expertise technique de son Technology Center ainsi que sa plateforme marketing et commerciale. SPM Motorsports va ainsi porter le nom officiel d'Arrow McLaren Racing SP.

Elle va connaitre plusieurs changements : le premier concerne le motoriste puisqu'elle va passer du moteur Honda à celui de Chevrolet. Le second concerne le nombre de voitures alignées : aujourd'hui, elle dispose de trois pilotes, dont Marcus Ericsson, mais McLaren a fait savoir qu'il n'y aurait que deux monoplaces l'an prochain.

La question est désormais de savoir qui vont occuper ces baquets. Il est peu probable que l'on revoit Fernando Alonso, dont les relations avec McLaren se sont fortement tendues au point qu'Andreas Seidl a communiqué publiquement sur le fait que l'Espagnol ne prendrait plus le volant d'une F1 pour des essais privés et l'équipe a déjà officialisé qu'elle conservait ses deux titulaires.

McLaren ne va plus se limiter à une seule course en IndyCar

McLaren ne va plus se limiter à une seule course en IndyCar

Publié dans McLaren, IndyCar, Sponsors, Arrow

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article