Anthoine Hubert, le Français qui monte en F2

Publié le par Matthieu Piccon

Anthoine Hubert réussit un bon début de saison en Formule 2, en ligne avec ses objectifs fixés en début de saison.

Lorsqu'il a rejoint Arden après son titre en GP3, Anthoine Hubert visait une place dans le top 8 au championnat, ce qui lui permettrait d'avoir suffisamment de points pour pouvoir viser la F1.

Au sortir de l'épreuve en Autriche, le Français est proche de son objectif puisqu'il figure à une très belle 7ème position au général. Mais surtout sa saison est déjà marquée par deux victoires de prestige, lors des courses Sprint de Monaco et de son épreuve à domicile, en France.

L'Autriche n'est pas un circuit qui lui réussit historiquement puisqu'il y avait connu son seul week-end vierge de points l'an dernier : "Ce n’est pas un circuit qui m’a vraiment bien réussi en termes de résultats bruts et ce n’est pas mon tracé préféré. Mais j’ai justement envie de mettre un point d’honneur à inverser cette tendance ! C’est un tracé assez technique, avec un dénivelé intéressant, et qui appartient à la vieille école" confiait-il en levée de rideau.

Le Lyonnais avait également pour objectif de s'améliorer en qualifications. Ce fut nettement le cas puisqu'il signa le second meilleur temps de la séance grâce à une stratégie osée, qui a consisté à enchaîner directement sur un second relais pendant que tout le monde patientait aux stands avant le rush final : "C'était une très bonne stratégie de l'équipe. Un grand merci à mon ingénieur. La voiture était très bonne et j'ai pu améliorer mon temps lors du second relais pour monter en deuxième position. Après, je suis sorti de la voiture et j'ai regardé les autres piloter."

Cela a idéalement lancé son week-end, le mettant en très bonne position pour la course. Là l'attendait le deuxième challenge majeur : les arrêts aux stands. L'équipe a parfaitement répondu à la démarche et a réalisé un très bon changement de pneumatiques : "C'est très bon pour la confiance des mécaniciens qu'ils soient parvenus à faire un très bon arrêt en course. On va s'appuyer là-dessus pour le reste de la saison."

Il a ainsi conclu à une belle quatrième, dans les échappements de Nyck de Vries en délicatesse avec ses gommes en fin de course. Il a profité de la pénalité de cinq secondes infligées à Sergio Sette Camara pour glaner une place après le drapeau à damiers, même si cela n'a pas influencé sa stratégie en fin de course : "Je ne savais pas que Sergio avait une pénalité, on ne me l'a dit qu'en fin de course. Mais de toute façon, je n'ai pas essayé de me défendre quand il est remonté car il allait beaucoup plus vite et cela ne servait à rien de perdre du temps.

La course du dimanche matin fut à oublier puisqu'il fut un peu trop tendre pendant le premier tour, ce qui a compromis sa course. Un double accrochage avec Jack Aitken a fini d'achever ses espoirs en même temps que l'affaissement de son aileron avant. Il a alors conclu la course à une anonyme 16ème place.

Mais l'important était de repartir d'Autriche en étant solidement accroché à la 7ème place du général : "Dans l'ensemble, c'est un très bon week-end, plein de promesses pour l'avenir." Cet avenir va passer directement par la prochaine étape, à Silverstone.

Anthoine Hubert réalise un très bon début de saison

Anthoine Hubert réalise un très bon début de saison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article